ADSL: guerre des communiqués entre Free et Neuf Cegetel

Cloud

Les deux opérateurs se félicitent d’avoir dépassé les 2 millions d’abonnés

La guerre pour la deuxième place du marché français de l’ADSL fait rage. Derrière France Télécom-Orange, qui de Free ou de Neuf Cegetel peut revendiquer la place de challenger ? Ce jeudi, les deux groupes se sont livrés à une guerre des communiqués illustrant la violence de leur lutte…

Le premier à dégaîner a été Free. Dans un communiqué, le trublion a présenté ses résultats encore en nette progression. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe a progressé de 30,9 % à 240 million d’euros, ce qui ramené sur un an représente une progression de 32 %…

En revanche, comme tous les opérateurs disposant d’une offre de téléphonie classique, la filiale Onetel continue d’afficher un lent mais inexorable recul de son nombre d’abonnés, 240.000 à fin septembre, soit un recul de -7 %. La téléphonie sur IP n’a pas fini d’attirer les utilisateurs !

Très attendus, les chiffres de sa filiale Internet Free ont aussi répondu présents : septembre 2006 a été le meilleur mois de recrutement d’abonnés depuis sa création, en novembre 2002, ce qui a permis à Free de dépasser les 2 millions d’abonnés ADSL, plus précisément 2.076.000.

Dans son communiqué, Free précise “être le seul opérateur à disposer d’une base d’abonnés homogène qui s’est développée sans croissance externe” . Ce missile sol-air est destiné à Neuf Cegetel qui a grandi d’un coup grâce à l’acquisition de AOL France.

Une heure plus tard, le même Neuf Cegetel annonce lui aussi par voie de communiqué avoir passé le cap des 2 millions d’abonnés avec 2.002.000 de clients à fin septembre. L’opérateur annonce en effet que la DGCCRF a autorisé l’acquisition par Neuf Cegetel de l’activité Accès Internet d’AOL France, qui sera effective le 1er novembre.

Le groupe dit avoir bénéficié du fort succès de sa nouvelle offre, «100% Neuf», incluant le triple-play pour 29,90 euros, soit quasiment la même offre que Free…

Finalement, les deux opérateurs revendiquent quasiment le même nombre d’abonnés et 18% de parts de marché. Rappelons qu’Orange peut voir venir puisque la filiale de France Télécom revendique plus de 5 millions d’abonnés ADSL…

Entre Free et Neuf, la guerre fait rage. Si le premier mise sur la fibre optique pour accélérer ses recrutements, le second pourrait réaliser une nouvelle acquisition d’un FAI notamment grâce au succès de son introduction en bourse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur