ADSL: Neuf Cegetel revendique la 2è place, devant Free. Vraiment ?

Régulations

Avec 156.000 nouveaux clients ADSL au quatrième trimestre, l’opérateur affirme être devenu “le premier concurrent de France Télécom”

La guerre est ouverte entre Free et Neuf Cegetel. Alors que le premier a porté plainte contre le second pour ses tarifs

“exorbitants” d’acheminement des appels concurrents vers sa “neufbox”, Neuf réplique aujourd’hui en revendiquant la place de “premier concurrent de France Télécom sur le marché de l’ADSL grand public”. Une place occupée par Free. Dans un communiqué, Neuf Cegetel affirme avoir gagné 156.000 nouveaux clients ADSL au quatrième trimestre 2005, portant son parc d’abonnés actifs à 1,172 million de personnes. Plus de 90% de la croissance au 4ème trimestre vient de la marque Neuf Telecom. La filiale de Vivendi vise 2 millions d’abonnés pour 2007. “Neuf Cegetel devient le premier concurrent de France Télécom sur le marché de l’ADSL grand public”, avec une part de marché de 13%, déclare l’opérateur. Cette affirmation est à prendre avec des pincettes. Iliad, la maison mère de Free qui vient de publier ses résultats (lire notre article) indique que son parc d’abonnés ADSL est de 1.595.000 personnes au 31 décembre 2005, soit 423.000 clients de plus que Neuf Cegetel… Contacté, Neuf Cegetel revoie un peu son discours: “Nous n’affirmons pas occuper la place de deuxième FAI français”, nous explique le service de presse de l’opérateur. “Nous disons simplement que notre dynamique de recrutement est la plus forte du marché(7.000 de plus que Free sur le dernier trimestre, NDLR), ce qui nous positionne comme le premier concurrent de France Télécom”. L’explication de texte était effectivement nécessaire…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur