ADSL sans abonnement chez Free

Régulations

Après 9 Cegetel, c’est au tour de Free de proposer son offre ADSL en zone non dégroupée sans abonnement à France Télécom

29,99 euros par mois, c’est le prix de l’ADSL ‘

sans abonnement France Télécom‘ que Free, filiale d’Iliad, va proposer dans les zones non dégroupées. Les abonnés pourront donc bénéficier de l’accès Internet sans avoir à s’acquitter de l’abonnement téléphonique à 15 euros.

A ce prix, les abonnés non dégroupés de Free bénéficieront d’un accès Internet jusqu’à 10 Mbits/s (théoriques) et de la téléphonie illimitée (appels fixes en France Métropolitaine, Guadeloupe et Martinique et vers les lignes fixes de 25 destinations depuis la France). En revanche, la télévision via ADSL n’est pas comprise.

D’un point de vue financier, nous restons dans la logique de ce que nous avions annoncé : les abonnés non dégroupés nous rapportent peu ou prou pas de marge. Il n’y a pas de changement de ce côté-là“, a déclaré Michaël Boukobza, directeur général d’Iliad, à Reuters.

Nous n’avons pas d’estimation pour le marché potentiel et la croissance mais nous confirmons que nous sommes assurés de dépasser notre objectif de 2 millions d’abonnés fin 2006, dont 75% d’abonnés dégroupés.”

A fin juin, Free affichait 1.905.000 abonnés ADSL, dont 72,3 % dégroupés. Avec sa nouvelle offre, nul doute que Free va dépasser largement son objectif.

S’appuyant sur l’offre ‘ADSL Connect Only‘ de France Télécom, le potentiel de la nouvelle offre de Free, cumulée à son offre dégroupée, devrait lui permettre de toucher jusqu’à 98 % de la population, si FT respecte son calendrier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur