ADSL: vers la fin de la guerre des prix?

Régulations

Sur le marché français, une étude prédit une prochaine stabilisation des tarifs, voire une remontée du prix des accès Internet haut débit pour 2006

La guerre des prix que se livrent les fournisseurs d’accès Internet en France participe activement au succès de l’ADSL. Les tarifs pratiqués en France seraient les moins chers d’Europe.

Selon la banque d’affaires JPMorgan, qui a réalisé une étude auprès des principaux acteurs de ce marché – Wanadoo, Free et Neuf Telecom, ainsi qu’auprès de l’organisme de régulation du marché français, l’ARCEP – cette situation devrait se stabiliser. Les marges des opérateurs auraient atteint une limite que même une politique agressive de conquête de parts de marché, donc d’abonnés, ne peut pas justifier sur le long terme. Les prix d’appels devraient donc se stabiliser aux alentours des 15 euros par mois, hormis diverses opérations promotionnelles plus agressives mais limitées dans le temps. Aux opérateurs de trouver des relais de croissances dans les services. Sans quoi les tarifs pourraient remonter, et ce dès 2006 ! Le marché français serait donc le seul en Europe à avoir atteint un prix plancher sur le haut débit. Avec une ambiguïté sur le taux d’équipement, qui reste faible, ce qui, selon JPMorgan, est une incertitude majeure pour l’avenir de ce marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur