Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

ADW Network déploie un Wimax « mobile » sur le campus du CEA de Grenoble

L'antenne/station de base Wimax fixe sur le toit du Minatec (photo ADW Network)

Le Wimax n’est pas mort. Il bouge encore. Au sens figuré comme au propre. Du moins, au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) de Grenoble, où l’intégrateur ADW Network a déployé une architecture Wimax montée sur antenne mobile pour partie. Un déploiement pour le moins original effectué dans les faits en décembre 2011.

Concrètement, le projet visait à permettre aux équipes de sécurité de pouvoir communiquer en vidéo avec le poste de commandement en tous lieux du site quitte à embarquer l’antenne relais au cours de leurs interventions. Si le WiFi a été envisagé, il ne permettait pas de dépasser les 350 mètres de portée. Le Wimax portait, lui, les liaisons à 1200 m. (on reste cependant très loin des 20 km initialement annoncés lors de la présentation de la technologie dans les années 2000).

L'antenne Wimax « mobile » tractée par l'équipe de sécurité (photo ADW Network)

Un débit moyen de 3 Mbit/s

L’architecture du réseau est en fait construite autour d’une station de base Wimax 802.16e Alvarion chargée de traiter les signaux captés par deux antennes orientées à 120° et perchées en haut d’un mat de 7 m de haut, lui-même installé sur le toit du Minatec (le campus dédié aux recherches en micro et nanotechnologies) à 20 m de hauteur. De quoi inonder les 63 hectares du site et communiquer avec l’antenne mobile « cliente » montée sur un mât télescopique pouvant monter jusqu’à 19 m, et tractée derrière un véhicule de sécurité (voire les photos).

Au final, la solution offre un débit moyen de 3 Mbit/s (7 Mbit/s en upload) avec ou sans ligne de vue directe dans la bande de fréquence libre du 5,4 GHz. Laquelle a l’avantage de ne nécessiter ni redevance ni licence opérateur, et permet de s’interopérer simultanément avec une liaison WiFi dans la même bande (WiFi 802.11a). Une solution originale pour un besoin local.

Crédit photo vignette @ CEA MINATEC

Recent Posts

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

5 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

5 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

6 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

9 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

1 jour ago