Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Aerohive veut accélérer le déploiement du Gigabit WiFi en entreprise

Aerohive étoffe sa plate-forme réseau mobile Wifi administrée via le cloud avec deux nouveaux produits. Les points d’accès AP370 et AP390 sont compatibles WiFi 802.11ac/n et intègrent tout deux 3 antennes (internes pour l’AP370 et externes pour l’AP390) mettant en œuvre une configuration MIMO 3×3 (les 3 antennes sont utilisées pour l’émission et la réception).

Pour passer au WiFi gigabit et alimenter le BYOD

Le WiFi 802.11ac est appelé à succéder à la norme n elle-même compatible avec la porteuse 5 GHz. Il offre une bande passante trois fois supérieure avec 867 Mbit/s (débit théorique maximal avec une modulation 256-QAM et des canaux de 160 MHz) en configuration MIMO 2×2 et 1,3 Gb/s en configuration avec 3 antennes (MIMO 3×3). Elle est actuellement au stade du draft, la version finale étant attendue pour la fin 2013.

De plus en plus d’appareils mobiles (HTC One, Samsung Galaxy S4, LG G2, dernière gamme de MacBook Air…), alimentant notamment la tendance du BYOD (Bring-Your-Own-Device), sont désormais compatibles avec cette norme du WiFi. Il est donc logique de sentir la pression monter sur les réseaux auxquels ils peuvent se connecter.

Intégration dans les solutions réseau

Mais, de nombreuses entreprises hésitent encore à déployer le WiFi ac pour des raisons de coût et de temps.

Or, selon Aerohive, il est tout à fait possible d’intégrer la technologie 802.11ac dans un réseau existant sans qu’il soit nécessaire de le surdimensionner ou de le complexifier outre mesure. Pour ce faire, la société se base sur son système d’exploitation HiveOS qui assure une parfaite coexistence entre les nouveaux points d’accès et ceux déjà présents sur le réseau. Les solutions proposées par AeroHive s’appuient par ailleurs sur un réseau distribué constitué de groupes, ce qui facilite grandement le déploiement par parties.

Avec une telle solution, les points d’accès peuvent fonctionner de manière complètement autonome et coordonnée sans contrôleur central.

De surcroît, ces deux nouveaux produits peuvent aisément s’intégrer dans un réseau centralisé et administré via HiveManager, la plate-forme unifiée de gestion dans le cloud des points d’accès, commutateurs et routeurs de la marque.

Il reste toutefois possible de les administrer via sa propre plate-forme de supervision.

Les points d’accès se distinguent également grâce à plusieurs ports Gigabit Ethernet qui permettent de les connecter à deux commutateurs réseau différents. Ceci assure la continuité du réseau en cas de défaillance d’un commutateur ou de sa mise à jour et garantit une haute disponibilité de l’ensemble du réseau.

Les points d’accès Aerohive AP370 et AP390 sont dès à présent disponibles au tarif de 1169€ HT chacun.


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

16 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

16 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

19 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

23 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago