Affaire Java: Kodak obtiendrait 1 Md $ d’indemnités de Sun !

Régulations

L’affaire remonte à 2002: Kodak a gagné: il accusait le constructeur champion des développements Java d’avoir violé trois brevets portant précisément sur l’environnement cher à Sun

Voilà un verdict qui va faire mal à Sun Microsystems: l’éditeur de Solaris et de Java, en ces temps difficiles, n’avait pas besoin de cette épine dans le pied. Un jury fédéral de New York a donné raison à Kodak, ce 1er octobre, après deux ans de procédure. L’éditeur et constructeur californien est reconnu coupable d’avoir violé, pour développer sa technologie Java, des brevets du leader des systèmes photographiques. En fait, la technologie que revendique Kodak provient de trois brevets détenus par la société Wang Laboratories que le spécialiste de la photographie avait rachetée en 1997. Il s’agit notamment du mécanisme d’interaction entre des objets ou ‘applets’ qui est effectivement au coeur des instructions du langage de développement Java. Le montant exigé par Kodak, et consenti par le jugement, s’élève à la coquette somme de 1 milliard de dollars! Kodak justifiait ce chiffre du fait que Java représenterait 90% des ventes de Sun Microsystems, et qu’il est très largement utilisé par un grand nombre de développpeurs dans l’environnement Internet, dans les services Web, et jusque dans les écoles. Sun pourra-t-il faire appel de cette décision? A suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur