Agilent veut vendre ses puces

Cloud

L’unité semi-conducteurs pourrait être cédée pour 1,5 à 2 milliards de dollars

L’américain Agilent Technologies souheterait se recentrer sur son coeur de métier: les tests et mesures. Selon le

Wall Street Journal, le groupe envisage donc de vendre son activité de semi-conducteurs. Cette activité a contribué à hauteur de deux milliards de dollars au chiffre d’affaires global d’Agilent, qui s’est élevé à sept milliards. Selon les sources proches du dossier citées par le quotidien, l’opération pourrait rapporter à l’entreprise entre 1,5 et 2 milliards de dollars. La division semi-conducteurs d’Agilent compte 6.800 employés dans le monde dont 5.000 en Asie. Elle conçoit et fabrique des puces utilisées dans les fibres optiques, les téléphones portables ou le stockage informatique. Pour le deuxième trimestre 2005, les produits semi-conducteurs ont représenté 464 millions de dollars de commandes, contre 443 millions il y a un an. Leurs revenus atteignent 414 millions, contre 457 millions l’an dernier, et leur profit opérationnel est de 12 millions. Globalement sur le deuxième trimestre, Agilent annonce des commandes totalisant 1,73 milliard de dollars, 9% inférieures au niveau de l’an dernier, des revenus de 1,69 milliard en repli de 8% et un résultat net GAAP de 95 millions contre 104 millions sur le second trimestre de l’an dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur