Collaboratif : Airbus lâche Microsoft Office pour G Suite de Google

BureautiqueCollaborationLogiciels

L’offre de cloud de Google monte en puissance chez Airbus, qui va remplacer Office par G Suite pour quelque 130 000 employés.

Airbus bascule ses outils collaboratifs dans le cloud… et abandonne, à cette occasion, Microsoft Office au profit de G Suite.

Le Register dit avoir pu consulter la note dans laquelle Tom Enders, CEO du groupe aéronautique, annonce la nouvelle aux employés.

Ils sont plus de 130 000 concernés par ce que le dirigeant présente comme une « transition majeure » ; une « rupture avec le passé » et le début d’un « voyage vers une entreprise vraiment collaborative ».

18 mois pour migrer l’ensemble du parc

Un délai de 18 mois a été fixé pour boucler cette migration qui s’inscrit dans le cadre d’un plan de transformation numérique dont le machine learning est l’un des grands axes.

En la matière, Airbus a déjà frappé à la porte de Google, pour corriger, sur les images satellite de sa branche Defense & Space, les imperfections liées à la présence de formations nuageuses, que la machine peine traditionnellement à distinguer de la neige.

Aucun des deux groupes – pas plus que Microsoft – n’émet, pour l’heure, de commentaire sur le volet bureautique.

Pas encore de trace d’Airbus dans la liste des « cas clients » de G Suite, où figurent notamment le concepteur et distributeur d’appareils électroménagers Whirlpool (92 000 employés ; 21 milliards de dollars de chiffre d’affaires), la chaîne de magasins d’alimentation Woolworths (205 000 collaborateurs ; 61 milliards de dollars de revenus) et le groupe pharmaceutique Roche (94 000 personnes ; C.A. de 53 milliards de francs suisses).

Google fournit peu d’indicateurs sur les performances de son business cloud*. La firme de Mountain View a toutefois affirmé avoir dépassé le milliard de dollars de revenus au 4e trimestre 2017, tout en franchissant les 4 millions de clients pour G Suite.

Chez Microsoft, le cloud est « dilué » entre plusieurs segments d’activité. Office 365 est rattaché au segment « Productivity and Business Processes », principal poste de revenus sur la même période, à 8,953 milliards de dollars (+ 25 % d’une année sur l’autre). Toutes éditions comprises, Office dégage un C.A. en hausse de 10 % sur le marché des entreprises.

* Le cloud est inclus, avec le hardware et YouTube, dans un segment d’activité qui pèse 4,687 milliards de dollars sur le trimestre (+ 35 % en un an).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur