Pour gérer vos consentements :

Avec Airwatch, VMware veut secouer la mobilité d’entreprise

Plus de 16 mois après son acquisition par VMware, et après l’annonce d’une offre WorkSpace Suite en aout 2014 la combinant avec Horizon, VMware réaffirme ses ambitions sur la mobilité d’entreprise.

Sylvain Cazard, VMware

Devenir numéro 1 en France et ailleurs
« Notre objectif ? Devenir le leader mondial la gestion de la mobilité, et plus encore du poste de travail de nouvelle génération, quel que soit le terminal,» annonce sans ambiguïté Sylvain Cazard, directeur général de VMware France. «VMware est présent depuis des années sur la gestion de mobilité, et ce positionnement a clairement été renforcé avec l’acquisition d’Airwatch. Et ce segment de produits entre dans l’approche globale consistant à offrir aux entreprises des solutions de type SDDC (software defined datacenter) permettant d’exécuter toutes les applications ou d’y accéder à partir de tout terminal: PC, tablette, smartphone…»
Certain du potentiel de cette offre, le dirigeant français annonce la création de 5 emplois en plus dans l’effectif français d’Airwatch. Si le support reste localisé en Irlande, les commerciaux et les avant-vente désormais locaux auront pour charge de développer le marché. En outre, les revendeurs VMware peuvent revendre des solutions AirWatch depuis début juillet.
L’offre double est maintenue en mode SaaS et en logiciel sur site reposant sur le même code informatique, ces deux solutions peuvent éventuellement fonctionner en mode hybride.

L’intégration totale des solutions est en marche

Un SaaS complet pour gérer toute la mobilité
Dans la transition du modèle client/serveur (ou antérieur) vers une activité mobile, les entreprises souhaitent non seulement accéder à leurs applications en toute sécurité, mais aussi développer des applications mobiles, ou en profiter pour favoriser le travail en mode collaboratif.
L’offre repose donc désormais sur le socle SDDC One Cloud de VMware (favorisant l’intégration avec les autres briques VMware). Trois briques coexistent au-dessus : Horizon Desktop pour la gestion des postes Windows, Airwatch Mobile (offre EMM –Entreprise Mobile Management) et Content Collaboration (ex Secure Content Locker offrant partage, et synchronisation de contenu). Côté collaborateur, les services sont regroupés dans la couche Workspace Suite, établissant ainsi définitivement le pont entre l’informatique et les utilisateurs.
La Workspace Suite est facturée par utilisateur et par mois uniquement (à partir de 450 euros par mois). Ce qui signifie qu’un utilisateur peut être équipé de plusieurs terminaux, mobiles ou non. Un argument plutôt incitatif.
L’intégration d’Airwatch avec sa solution de réseau virtuel NSX élève encore le niveau de sécurité. Par exemple, il sera possible de mettre automatiquement en place un VPN pour chiffrer les échanges entre un mobile appelant une application et la machine virtuelle sur laquelle tourne cette application du système d’information. En outre, un firewall dynamique pourra isoler cette machine virtuelle du reste du SI. Bref : ceinture et bretelles!

Charles Hirel, Airwatch

Pas de mobilité sans applications et développement
« Airwatch compte aujourd’hui 2000 employés dans 15 pays et 11 bureaux locaux,» rappelle Charles Hirel, directeur commercial Europe du Sud chez AirWatch by VMware. «Si chaque développement d’application mobile donne lieu à un déploiement assez aisé, il est souvent plus complexe d’en assurer la bonne configuration ou d’en assurer la sécurité.»
Conscient de l’importance des applications dans le cadre de la mobilité, et donc du développement de ces applications, Charles Hirel a rappelé l’initiative ACE annoncée en lors du mobile World Congress en mars 2015. AirWatch, Cisco, Box, Salesforce, Workday et Xamarin, ont initié l’alliance ACE (App Configuration for Enterprise) pour définir un standard open source de gestion et de sécurisation des applications déployées via des solutions d’Enterprise Mobility Management (EMM). «Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises ont rejoint le mouvement, dont bigtingam, deputy.com, Docusign, Dropbox, Everbridge, imprivatan Microstrategy…» souligne Charles Hirel.
Parmi les fonctions décrites dans ce standard : sécurisation de la connectivité de l’application au réseau de l’entreprise, capacités de configuration, accès au SI par des applications natives depuis un appareil compatible et sécurisé et avec contrôle d’accès, plusieurs politiques de sécurité pour éviter les fuites de données (dont le contrôle du copie/coller), ou encore un outil d’effacement à distance des données d’entreprise à partir d’appareils perdus ou volés. ACE ambitionne de faciliter l’adoption de standards pour le développement d’applications (Google Play et App Store) visant à simplifier leur gestion par les aux solutions d’EMM 5nterprise Mobile Management).
Enfin, Airwartch a conclu un accord avec Apple pour développer des applications mobiles verticales dans l’éducation, la santé, le transport, la distribution et la finance. Par ailleurs, Airwatch a présenté Identity Manager qui permettra de garantir une authentification unique pour accéder à l’ensemble des applications mobiles qu’elles proviennent du système d’information de l’entreprise ou de services cloud, quel que soit le terminal.
En quelques mois, Airwatch et VMware ont mené de nombreuses initiatives dans la gestion de la mobilité, montrant sa détermination à se positionner comme un leader du marché.

A lire aussi :

Yasmine Abbas, AirWatch : « Appliquer le MDM à tous les terminaux»

MDM : AirWatch intègre les services mobiles de HP

crédit photo © nopporn – shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago