Alain Thébault, SeaBubbles : ” Nous voulons répondre aux usages et aux besoins des différents acteurs de la mobilité “

Mobilité

Silicon Innovation Awards 2018 – Lauréat de la catégorie Mobilité et Grand Prix du Jury, SeaBubbles développe sa gamme pour répondre aux enjeux liés à la pollution et à la congestion urbaine. 3 questions à Alain Thébault, son fondateur et vice-président.

Présentez-nous l’ambition de SeaBubbles. Environnement, transport…quelles sont problématiques que vous appréhendez ?
Alain Thébault –En 2050, les villes accueilleront 2,5 milliards d’habitants supplémentaires, dépassant ainsi une population de 6 milliards de citadins. SeaBubbles, consciente des enjeux liés à la pollution et aux embouteillages, a la volonté de protéger le bien-être, mais aussi la liberté de mobilité des citadins.
Il  faut réfléchir à de nouvelles solutions de mobilité, qui permettront aux citoyens de préserver leur capacité à se déplacer librement. C’est notre ambition : répondre aux enjeux actuels en offrant une solution de mobilité nouvelle, propre et innovante, qui permettrait à la fois de décongestionner les villes et de réduire les émissions de CO2. 
Londres, New-York, Tokyo, Dubaï, Paris… Nombreuses sont les villes qui se sont construites autour de l’eau, avant que cette ressource ne soit délaissée. Nous pensons que notre futur peut venir de l’eau et nous nous attelons donc à réintégrer les voies fluviales dans la circulation quotidienne des citadins grâce à un bateau 100% électrique, qui ne produit ni bruit, ni vague, ni émission.

 

Anders Bringdal (g) et Alain Thébault (d), fondateurs de SeaBubbles

Comment abordez-vous l’innovation chez SeaBubbles ?
L’innovation repose principalement sur la technologie des foils que j’ai développé sur l’Hydroptère. Elle a d’ores et déjà fait ses preuves en permettant à un immense voilier de battre le record du monde de vitesse à la voile avec 51,36 nœuds. 
Mais le monde du nautisme est toujours considéré comme ni très confortable, ni très citadin.  SeaBubbles s’attèle donc à adapter cette technologie pour proposer une expérience de transport exceptionnelle : les passagers profitent de leur trajet au-dessus de l’eau, sans aucune secousse, évitant le mal de mer ou les embruns comme c’est souvent le cas à bord d’un bateau de plaisance.
La majorité des ressources en R&D  est concentrée sur l’innovation pour apporter une solution concrète aux enjeux liés à la pollution et à la congestion urbaine. SeaBubbles voit déjà plus loin que le Bubble Taxi avec la possible extension de la gamme de Bubbles, selon les usages et les besoins des différents acteurs de mobilités. 

Smart cities, loisirs…. Quels sont vos axes de développement ?
Nous menons des discussions commerciales avec différents opérateurs de transports et de mobilité qui eux-mêmes opèreront les Bubbles pour les utilisateurs finaux. Nous les développons pour qu’elles soient le plus adaptées possible aux transports urbains et aux déplacements de nos clients finaux. Valises, poussettes, boissons fraîches, chargeurs de téléphones sont autant de détails auxquels nous avons pensé mais avons tout de même hâte d’avoir nos premiers retours utilisateurs !
Notre portefeuille de clients potentiels est composé à la fois d’opérateurs publics et privés, dans de très nombreuses villes du monde. Paris mais aussi New-York, Londres, San Francisco, Tokyo, Hong-Kong sont des villes qui ont été créées autour de cours d’eaux aujourd’hui sous-exploités.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur