Alcatel au secours de General Bandwidth

Réseaux

La start-up spécialisée dans les passerelles de Voix sur IP aurait été renflouée de justesse… Alcatel détiendrait désormais 20% de son capital

Créée il y a 5 ans, cette start-up américaine a traversé plusieurs crises. A nouveau, elle présentait sur les trimestres récents des difficultés de trésorerie.

Alcatel, l’un de ses principaux clients et partenaires, a décidé de lui donner de l’oxygène, tout en visant à en prendre le contrôle. Selon plusieurs sources, l’équipementier européen détiendrait plus de 20% du capital depuis peu, après y avoir investi 45 millions de dollars. Et un montant de 5 millions supplémentaires devrait y être ajouté dans les mois qui viennent, à l’occasion d’un nouveau tour de table des investisseurs. Alcatel aurait négocié la possibilité d’en prendre le contrôle dès lors que le résultat net de la jeune firme redeviendrait inférieur à 3 millions de dollars sur les deux prochaines années. Ce seuil n’avait pas été atteint au 31 mars dernier (2,3 millions) mais surtout le chiffre d’affaires des deux premiers mois sur 2004 aurait été de l’ordre de 500.000 dollars seulement. Au moment de sa création en 1999, General Bandwidth avait levé 170 milions de dollars. Elle ne compte plus aujourd’hui que 79 personnes alors qu’elle en a embauché jusqu’à 225. Son marché, celui des passerelles voix sur connexions xDSL, n’a pas encore suffisamment décollé, même si des opérateurs du câble pourraient également être intéressés par cette solution.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur