Alcatel branche l’Afrique

Régulations

L’équipementier va déployer des infrastructures devant permettre aux opérateurs télécoms africains de satisfaire les besoins des populations vivant dans des zones mal desservies

Dernière roue du carrosse des nouvelles technologies, l’Afrique fait avec ce qu’elle a. C’est à dire pas grand chose. Téléphonie mobile et Internet avancent doucement, pénalisés par des infrastructures obsolètes. Et les géants occidentaux ne se battent pas adresser ce marché pourtant prometteur.

Intel a déjà plusieurs fois évoqué qu’il comptait développer le WiMax sur le Contienet afin d’étendre l’Internet à haut débit. De son côté, Alcatel annonce aujourd’hui qu’il a été choisi par RascomStar QAF, le fournisseur de services par satellite panafricain, pour réaliser le segment sol de son réseau de téléphonie rurale optimisée. Ce réseau devrait être mis en service fin 2006 et sa commercialisation devrait permettre aux opérateurs de télécommunications africains de satisfaire les besoins des populations vivant dans des zones mal desservies, notamment dans les zones rurales. Il permettra par ailleurs aux opérateurs couvrant le continent africain d’offrir un service universel de téléphonie rurale à très faible coût dans les zones les plus reculées du continent, là où les solutions traditionnelles de téléphonie fixe ou mobiles ne sont plus particulièrement optimisées en termes de coûts opérationnels. RascomStar-QAF offrira une tarification “attractive” pour des services de voix, de fax et de messagerie IP à faible débit. A savoir: des services de télécommunications à grande échelle dans les zones africaines rurales à faible coûts par l’utilisation de technologies appropriées, des liaisons interurbaines dans chaque pays africain membre, des liaisons internationales directes entre tous les pays africains membres, des services de télévision directe, d’accès Internet, des services à valeur ajoutée en bande large. “Ce projet ambitieux fait partie intégrante de nos activités, dans la mesure où nous considérons que tout le monde doit pouvoir bénéficier de moyens de communications”, explique Pascale Sourisse, Président-directeur général d’Alcatel Space. RascomStar-QAF en assurera l’exploitation avec son satellite Rascom-QAF 1 construit par Alcatel Space et actuellement en cours d’intégration dans ses salles blanches de l’établissement de Cannes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur