Alcatel, Intel, Nortel…: la Chine: nouvel eldorado des télécoms?

Réseaux

Les fabricants se pressent en Chine, un marché au potentiel exceptionnel. Alcatel, Intel et Nortel y poursuivent leur implantation commerciale ou technique

L’équipementier télécoms

Alcatel va investir 145 millions de dollars en Chine, au travers de sa filiale Alcatel Shanghai Bell, pour la recherche et le développement de réseaux mobiles à haut débit.

Alcatel entend continuer de jouer un rôle de premier plan en Chine, et obtenir des contrats de plusieurs milliards de dollars pour le développement du réseau de téléphonie mobile chinois. En particulier, le groupe souhaite augmenter sa part de marché dans la téléphonie de seconde génération chinoise, actuellement d’environ 12%. Et il confirme son engagement dans la téléphonie 3G.

De son côté, Intel prévoit d’investir 375 millions de dollars dans la construction d’un site d’assemblage et de recherche à Chengdu, dans la région du Sichuan. L’usine, qui emploiera en majorité de la main d’?uvre locale, devrait fonctionner à partir de la fin 2005. C’est la seconde unité de production qu’Intel construit en Chine, après celle de Pudong, près de Shanghai.

Quant à Nortel Networks, il va fournir en exclusivité de l’équipement de réseau pour le transport de la voix, des données et du multimédia, à Shandong Netcom, une filiale de China Netcom. Le groupe canadien va en particulier équiper les principales viles de la région de Shandong de serveurs en technologie SIP.

L’Asie au c?ur de la stratégie d’Intel

L’Asie est devenu, avec la Russie, le nouveau terrain de prédilection des principaux acteurs des télécoms et des réseaux. Intel par exemple s’est implanté ces dernières années en Chine, aux Philippines et en Malaisie, ainsi qu’au Costa rica, et envisage de s’implanter en Inde et en Russie.

La Chine est pour nous le marché qui a le plus grandi ces dernières années” a déclaré Craig Barrett, d-g d’Intel, lors de l’inauguration de la nouvelle unité de production et de d’expérimentation de à Pudong. L’Asie représente 40% du chiffre d’affaires d’Intel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur