Alcatel: les revenus du 3è trimestre sont en légère hausse

Cloud

Le contexte financier de la fusion en cours avec Lucent reste favorable.
Lègère hausse des ventes mais le résultat net est sauvegardé -avec encore un
dividende à la clé

Serge Tchuruk président d’Alcatel, n’en attendait pas moins pour maintenir la sérénité, durement acquise, entourant la fusion avec son homologue américain Lucent – lequel annonce lui aussi, des chiffres encourageants

Le chiffre d’affaires du 3è trimestre 2006 (exercice calendaire) s’établissent à 3,335 milliards d’euros, en légère progression, +1,4% par rapport à 2005, même période (2,7% à taux de change euro/dollar constant)

La marge brute d’exploitation s’établit à 258 millions d’euros, soit 7,7% des revenus. Le résultat net, part du groupe est de 155 millions d’euros, soit un résultat dilué par action de 0,11 euro.

Commentaires de Serge Tchuruk: “Ce trimestre s’inscrit positivement dans une croissance cumulée, sur les 9 premiers mois de 2006, de +8%. C’est l’activité ‘Communications fixes’ qui tire le mieux le groupe: + 10% sur ce 3è trimestre (et +14% sur 9 mois) grâce au “tout IP” , l’IP-TV.

Perspectives compliquées pour le 4è trimestre

De même la division ‘Communication privée’ enregistre une hausse très honorable e +5%. Grosse déception en revanche pour l’activité ‘Mobile’: alors qu’elle avait été en progression de +25% sur les 8 trimestres écoulés, elle accuse un recul brutal de -9%. Serge Tchuruk avance deux explications à ce retrait: le refus de se battre sur des contrats à pertes et le gel des commandes de certains très gros clients suite à l’annonce de la reprise du rachat de l’activité Mobile 3G/UMTS de Nortel (ces derniers, on le comprend, attendent sans doute de savoir quelle(s) plate(s)-forme(s) (ou quels standards ?) l’emporteront entre les offres d’Alcatel, Lucent et Nortel…

Bref, les comptes sont restés au vert, avec une hausse du ‘cash flow’ (capacité d’autofinancement) de 200 millions d’euros.

Pour les perspectives, s’agissant du 4è trimestre, les dirigeants d’Alcatel restent évasifs, car une partie des comptes seront consolidés (avec Lucent et l’UMTS de Nortel), sans oublier les transferts d’actifs avec Thales (700 millions en ‘cash’)… Bref, “ce sera compliqué”, s’est borné à résumer Serge Tchuruk, en annonçant la date de publication de comptes consolidés pour le 8 ou le 9 février 2007.

Une affirmation au passage, toutefois: le président d’Alcatel a fait une allusion à l’incrédulité de certains financiers sur le coût de la fusion avec Lucent. Serge Tchuruk maintient qu’il ne dépassera pas le 1,4 milliard estimé. Mieux “Il est possible que nous fassions mieux”, s’est-il risqué, répondant en direct à une question d’un confrère.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur