Alcatel liquide son différend avec Loral

Réseaux

L’affaire traînait depuis des mois. Les deux ex-partenaires dans le satellite sont finalement tombés d’accord sur un prix pour régler leur litige

Les deux sociétés ont prévu un échange d’actions dans le capital de l’activité satellite, et, à la clé, un paiement de 13 millions de dollars par Loral. Ce n’est pas tout: Alcatel obtient de Loral le transfert de 47% des actions de l’opérateur EuropeStar. L’accord prévoit également qu’Alcatel cède à Loral, les 10% d’actions qu’il détient chez un autre opérateur de satellite, CyberStar.

Intelsat va renflouer en grande partie Suite à un différend financier, Alcatel avait demandé un arbitrage de la Chambre de Commerce internationale de Genève, avec une demande de dédommagement à hauteur de 300 millions de dollars. L’affaire a donc trouvé une issue. Alcatel se fera payer en bonne partie par Intelsat. Mais la situation de Loral n’est pas arrangée pour autant, malgré l’injection de 55 millions de dollars en provenance de ce même Intelsat (pour mise en orbite fiable). Loral, constructeur de satellites, tente tout pour éviter le dépôt de bilan et la protection du chapitre 11 pour redressement judiciaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur