Alcatel-Lucent aux commandes de la 4G dans les Emirat arabes unis

CloudMobilitéRéseaux

Alcatel-Lucent fournira ses technologies LTE 4G à l’opérateur Etisalat pour couvrir en très haut débit mobile 99% de la population des Emirats arabes unis.

Nouveau contrat (et victoire) pour Alcatel-Lucent qui va compléter le réseau 4G LTE de l’opérateur Etisalat aux Emirats arabes unis. Marché qui bénéficie de l’une des plus fortes croissances au monde en matière de mobilité. L’objectif du contrat, dont les détails restent confidentiels, est de couvrir en très haut débit mobile 99% des zones peuplées de la région d’ici 2015, y compris dans les environnements fermés tels les gares, aéroports, gratte-ciels, stades et autres supermarchés (probablement avec des solutions femtocell).

Du Cloud avancé

Le futur réseau, qui s’appuiera sur les équipements LTE-FDD lightRadio d’Alcatel-Lucent, visera à répondre aux besoins grandissants en bande passante des applications mobiles, notamment en matière de vidéo, visioconférence et autres jeux en ligne. L’occasion pour l’entreprise franco-américaine d’introduire ses architectures de Cloud « avancé » et services multimédia « évolués » (evolved Multimedia Broadcast Multicast Service) en 2014.

L’équipementier en profitera pour moderniser les réseaux 2G et 3G actuels de l’opérateur moyen-oriental. Autant d’initiatives qui viendront soutenir les programmes Smart City et EXPO2020 d’Etisalat qui ne cache pas ses ambitions. « Notre partenariat étendu avec Alcatel-Lucent vient contribuer à notre objectif de hisser Etisalat parmi les cinq meilleurs opérateurs de télécommunications au monde, en termes d’accès très haut débit », indique Haitham Abdulrazzak, directeur technique d’Etisalat aux Émirats arabes unis.

Huawei pour la 5G

Le partenariat est prometteur pour Alcatel-Lucent alors que l’opérateur, présent dans 18 pays, redouble ses efforts d’expansion en Asie et en Afrique. Etisalat compte 141 millions de clients dans le monde, dont 6,5 millions d’abonnés mobiles pour le seul marché des Emirat arabes unis (soit un taux de pénétration de 140%), et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 9 milliards de dollars.

Malgré les accords préalables signés en décembre 2011 avec le franco-américain, c’est néanmoins vers Huawei que se tourne Etisalat pour l’évolution technologique de son réseau à long terme. L’opérateur vient de signer, en parallèle, un accord de développement de la 5G avec le chinois. Cet accord, portant sur les 5 prochaines années, devrait ouvrir la voie aux premiers tests grandeur nature de services 5G au Moyen-Orient.

crédit photo  © Alexander Tolstykh – shutterstock


Lire également
Résultats 2013 : Alcatel-Lucent réduit sa perte à 1,3 milliard d’euros


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur