Alcatel-Lucent : nouvelle baisse des résultats au 3e trimestre

OperateursRégulations
Alcatel-lucent Ben Verwaayen (crédit photo © matthi - shutterstock)

Faiblesse des investissements des opérateurs et phase de restructuration expliquent en partie le recul des résultats d’Alcatel-Lucent au 3e trimestre.

Les résultats que vient de publier Alcatel-Lucent pour le troisième trimestre 2012 restent mitigés. À près de 3,6 milliards d’euros, le chiffre d’affaires est en baisse de 2,8 % par rapport à 2011, mais progresse de 1,5 % par rapport au précédent trimestre.

En résultats nets, cela se traduit par une perte de 146 millions d’euros, alors qu’elle était positive de 194 millions il y a un an. La marge brute tombe pour sa part à moins de 28 % des revenus contre plus de 35 % en 2011.

Phase de transformation

Une situation qui s’expliquerait, en partie, par les faibles investissements des opérateurs. « La croissance de nos revenus et notre marge brute ont été impactées par le niveau actuel des investissements chez les opérateurs et par le mix produit, en particulier dans l’activité mobile », a justifié Ben Verwaayen, directeur général d’Alcatel-Lucent.

Les résultats marquent également la phase de transformation qui agite l’entreprise. L’équipementier a annoncé un plan de restructuration de près de 5500 postes dans le monde (le « programme Performance ») qui doit aboutir à une économie de 1,25 milliard d’euros d’ici fin 2013. « 450 millions d’euros d’économies ont déjà été réalisés », précise le groupe.

La chute de la région Europe

Globalement, seul le segment des logiciels, services et solutions progresse (+5 %) à 1155 millions, malgré le recul des applications d’opérateurs. La progression de 30 % de l’activité IP et des accès fixes (+26,3 %) ne suffit pas à compenser le retrait de 4,3 % du secteur réseaux à 2187 millions. Et les 188 millions réalisés sur la partie entreprise sont en baisse de près de 14 % par rapport à 2011.

Sous l’angle régional, l’Amérique du Nord est le seul continent à afficher une (légère) hausse de l’activité : +2 % à 1,46 milliard d’euros. À -15,4 % (893 millions), l’Europe reflète le sévère ralentissement des investissements. La dynamique « modérée » de la Chine pèse sur l’activité en Asie Pacifique qui recule de 1,6 % (680 millions). Heureusement, le reste du monde progresse, notamment porté par le Brésil : +7,8 %. Mais c’est le plus petit marché (567 millions).

Un 4e trimestre optimiste

Ben Verwaayen affiche un optimisme de rigueur pour le 4e trimestre. « Nous terminons le trimestre avec 4,7 milliards d’euros de trésorerie et de valeurs mobilières de placement et nous visons un niveau positif de trésorerie nette à la fin de l’année 2012. Nous prenons des actions pour renforcer notre bilan et nous sommes en train d’étudier différentes alternatives qui nous sont ouvertes. »

Il se félicite notamment de la croissance de 20 % du carnet de commandes pour les produits HLN (mise à niveau des réseaux pour les infrastructures cloud).

Les résultats du troisième trimestre n’enchantent guère les investisseurs. Quelques heures après leur annonce, le titre Alcatel-Lucent perdait 8 % de sa valeur à 0,76 euro.

Crédit photo © Matthi – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur