Alcatel-Lucent au Top 100 des sociétés les plus innovantes

Régulations

Classé au Top 100 mondial des sociétés les plus innovantes, Alcatel-Lucent vient d’obtenir des facilités de crédit d’un montant global de 1,615 milliard d’euros auprès de Goldman Sachs et Credit Suisse.

Alcatel-Lucent, qui poursuit un vaste plan de restruturation, aborde la fin 2012 sur une note positive. L’équipementier réseaux franco-américain figure au Top 100 mondial des sociétés les plus innovantes, selon le classement rendu public début décembre par le groupe d’information financière Thomson Reuters.

Le portefeuille de brevets d’Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent, qui figure dans ce Top 100 pour la deuxième année consécutive, est entouré de poids lourds américains, dont le spécialiste des adhésifs 3M Company, le fondeur AMD (Advanced Micro Devices), le groupe informatique Apple et l’avionneur américain Boeing.

Le classement Thomson Reuters est basé sur quatre critères principaux : le nombre de brevets déposés, le taux d’octroi de brevets, la portée mondiale du portefeuille de brevets ainsi que son influence.

« L’attachement d’Alcatel-Lucent pour l’innovation est bien plus qu’un élément de notre stratégie : c’est le fondement de tout ce que nous faisons », a déclaré Ben Verwaayen, directeur général d’Alcatel-Lucent, par voie de communiqué.

Avec quelque 45.000 brevets, dont 29.000 actifs, le portefeuille d’Alcatel-Lucent couvre un large spectre de technologies : les communications mobiles et fixes, les semiconducteurs, l’électronique grand public, le multimédia, l’optique, les logiciels, le cloud computing, les applications et la sécurité des réseaux.

Cependant, Alcatel-Lucent peine à monétiser ce portefeuille et cherche à renforcer son bilan.

Alcatel-Lucent renfloué par Goldman Sachs et Credit Suisse

La direction de l’équipementier, qui cherchait à obtenir un prêt pour rembourser une partie de sa dette, a annoncé vendredi 14 décembre avoir obtenu un accord d’engagement de Goldman Sachs Bank USA et Credit Suisse AG.

Cet accord porte sur des facilités de crédit de premier rang, garanties, d’un montant global de 1,615 milliard d’euros. Dans ce cadre, la filiale américaine du groupe a été désignée emprunteur, le rôle de garant revient à Alcatel-Lucent.

Ben Verwaayen précise à ce propos : « Le montant obtenu grâce à ce nouveau financement sera utilisé pour rééchelonner nos engagements sur les prochaines années, offrant ainsi une plus grande flexibilité pour atteindre les objectifs du programme Performance…, y compris l’objectif de réduction des coûts de 1,25 milliard d’euros et la sortie ou la restructuration de contrats de services gérés et de marchés géographiques non rentables. »

[article mis à jour le 27 déc. 2012 à 18h00.]


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur