Alcatel-Lucent va réduire ses effectifs de 9 % en Inde

Réseaux

Dans le cadre d’un plan de restructuration annoncé cet été, l’équipementier réseaux franco-américain Alcatel-Lucent envisagerait de se séparer d’un millier de collaborateurs en Inde, soit 9 % de ses effectifs locaux.

En difficulté, l’équipementier franco-américain Alcatel-Lucent se préparerait à supprimer 1000 postes en Inde, soit 9 % de sa main d’œuvre locale, dans le cadre d’un plan de restructuration annoncé cet été, rapporte The Economic Times.

Reliance se tournerait vers la concurrence

Ces coupes sombres concerneraient le support aux entreprises et les services gérés d’Alcatel-Lucent pour lesquels travaillent en Inde près de 7000 personnes.

Celles-ci sont essentiellement chargées de la maintenance et de la gestion des réseaux CDMA et GSM de l’opérateur indien Reliance Communications (RCom), qui envisagerait de faire appel à plusieurs prestataires à l’avenir, et des réseaux fixes et à haut débit de son rival Bharti Airtel.

Sans communiquer sur les chiffres avancés, un porte-parole d’Alcatel-Lucent a confirmé au quotidien indien que le plan ou « programme performance » du groupe touche également l’Inde, à l’exception notable des équipes de R&D (3500 personnes) réparties sur Bangalore, Chennai et Gurgaon.

À la suite de Nokia Siemens Networks (NSN), son concurrent dans les infrastructures réseaux, Alcatel-Lucent a annoncé le 26 juillet la suppression de 5000 postes à travers le monde d’ici la fin 2013, soit plus de 6 % ses effectifs.

L’objectif affiché par l’équipementier, dont le siège est installé à Paris, consiste à réduire ses coûts de 1,25 milliard d’euros, d’une part, et à recentrer ses activités sur les marchés rentables, d’autre part.

En Inde, le marché des services gérés à destination des opérateurs (maintenance, exploitation, externalisation de réseaux…) est estimé à 2 milliards de dollars. Ce marché est dominé par le suédois Ericsson et le germano-finlandais NSN, qui en contrôlent ensemble près de 65 %, loin devant Alcatel-Lucent (17 % de parts de marché).


Voir aussi
Silicon.fr propose un site dédié à l’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur