Pour gérer vos consentements :

Alcatel-Lucent équipe China Telecom en 4G

Alcatel-Lucent poursuit sa conquête du marché chinois. China Telecom a sélectionné Alcatel-Lucent comme « l’un de ses trois principaux fournisseurs » pour déployer le très haut débit mobile LTE en Chine, vient d’annoncer l’équipementier français. Sa filiale locale Shanghai Bell déploiera ses équipements dans 40 villes de 12 provinces (dont Shanghai) dans le courant du premier semestre 2015. Ce nouvel accord valide un contrat de déploiement pilote signé en décembre 2013.

Alcatel-Lucent fournira ses solutions réseau accès radio 9926 eNodeB RAN, une offre annoncée en février dernier et qui comprend une unité de bande de base numérique (BBU) et une plateforme RF. Elle entend supporter 24 cellules radio et jusqu’à 16 000 utilisateurs simultanés (en LTE FDD comme TDD) dans un format réduit permettant de faciliter son déploiement dans les environnements urbains notamment. Une plate-forme compatible avec la future 5G à travers les technologies de virtualisation, précisait alors le fournisseur.

186 millions d’abonnés

Dans le cas présent, China Telecom étendra son réseau 4G sur la technologie FDD-LTE dans la foulée de l’attribution des licences LTE complètes par le Gouvernement chinois. Elle permettra de servir à la fois les régions déjà couvertes et celles en cours de conquête. Deuxième acteur du marché mobile chinois, China Telecom compte quelque 186 millions d’abonnés mobiles. Sur un potentiel de 1,2 milliard de clients mobiles potentiel dans le pays.

Si Alcatel-Lucent ne le précise pas, les deux autres fournisseurs de China Telecom sont les équipementiers locaux Huawei et ZTE. Il n’en reste pas moins que l’entreprise française est également en prise avec ses concurrents européens également implanté dans l’Empire du milieu. Sur ce terrain, Ericsson a récemment annoncé l’acquisition d’un acteur local, Sunrise Technology, pour avancer ses pions en Chine quand, de son côté, Nokia multiplie les tests d’agrégation FDD-TDD LTE, avec China Telecom notamment. Alcatel-Lucent, également en contrat avec le numéro 1 local China Mobile, revendique « une avance solide sur le segment 4G LTE » avec plus de 75 déploiements clients dans 40 pays. Nokia en revendique 162 et Ericsson met en avant sa couverture 4G de plus d’une centaine de grandes villes dans le monde.


Lire également
La Chine au cœur de la stratégie mondiale d’Alcatel-Lucent
Les routeurs d’Alcatel-Lucent au coeur du trafic chinois
Alcatel-Lucent gagne du terrain en Chine

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago