Alcatel-Lucent: le top départ a été donné

Cloud

Ce 1er décembre, Serge Tchuruk et Pat Russo ont officiellement donné le coup
d’envoi à la nouvelle structure Alcatel-Lucent : présentation de la nouvelle
organisation en 5 unités,
présentation du nouveau logo et réaffirmation des ambitions

Lors d’une conférence de presse au Pavillon Royal (Bois de Boulogne), les deux dirigeants du nouveau groupe – l’un président, non exécutif, du conseil d’administration, l’autre directrice générale – ont fait le point sur les conditions du nouveau départ et la nouvelle organisation. Ils ne paraissaient pas réellement tendus mais peu souriants.

Il est vrai qu’ils ont dû affronter les questions acerbes de quelques journalistes – dont certaines déplacées et agaçantes, par exemple sur le niveau de motivation de Pat Russo à se mettre à la langue française (question posée et reposée par une presse anglophone!).

La directrice générale du nouveau groupe – 1ère femme dirigeant au “CAC 40”- n’est pas femme à se laisser démonter. Mais dans l’après-midi, il lui a fallu, toujours au côté d’un Serge Tchuruk plus déterminé que jamais, affronter représentants syndicaux et comités d’entreprise.

Pat Russo, Serge Tchuruk et un nouveau logo

Le chiffre de 9.000 suppressions d’emploi a été confirmé (effectif total: 79.000 personnes réparties dans 130 pays). Il s’agit de l’effet ” synergie”, en clair supprimer les postes en doublon, et économiser ainsi et en restructurant les sites, plus d’1,4 milliard d’euros. Sur la rumeur évoquant la disparition de 1.800 emplois en France, aucun commentaire ni démenti n’a été apporté. Dans les toutes prochaines semaines, un plan d’entreprise, avec possibilité de départs volontaires, reclassement, etc. sera discuté avec les représentants des personnels.

Le fait est que la dynamique de regroupement, depuis le 2 avril dernier -date de l’annonce de la fusion- est menée tambour battant. Les dirigeants des 5 nouvelles entités sont en place, dont une spécifiquement dédiées aux services. Géographiquement, 4 régions sont établies (Amérique, Europe /Nord, Europe /SUd, Asie-Pacifique).

Les lignes de produits redondantes et en compétition (infrastructures mobiles, services IMS…) vont progressivement à converger -en faisant le choix du meilleur des deux mondes. Serge Tchuruk a reconnu qu’il y avait là urgence afà donner une réponse au marché, certains grands opérateurs ayant envisagé d’autres options plutôt que de rester dans l’expectative.

La volonté de maintenir la R&D à un niveau élevé a également été réaffirmée: elle réprésente 14,5% des revenus, soit 2,7 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires consolidé représente aujourd’hui un peu plus de 18,6 milliards d’euros. Le groupe ainsi constitué se place au 2è rang mondial des équipementiers télécoms derrière Cisco, et devant Ericsson, Nokia Siemens Networks…

Les actionnaires d’Alcatel détiennent 60% du capital du nouveau groupe, société de droit français. Les actions sont depuis ce 1er décembre cotées à la fois à Wall Street (New York) et au CAC 40 à Paris.

Pat Russo, directrice générale d’Alcatel Lucent

La question de placer à l’abri les activités sensibles de défense héritées des Bell Labs a été réglée – affirme Patricia Russo: une entité spécifique -et non pas une filiale indépendante- est en cours de constitution, ce qui permettra de préserver une distance suffisante pour rassurer le Pentagone et exercer un certain contrôle.

Prochaine épisodes, donc: les négociations sociales et les orientations sur les choix et la convergence à terme de plates-formes et produits concurrents en interne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur