Alcatel-Lucent met à jour le réseau mobile d’Airtel en Afrique

Malgré ses déboires financiers et boursiers (l’entreprise vient de sortir du CAC40), Alcatel-Lucent poursuit ses prises de commandes. L’équipementier annonce qu’il va mettre à jour le réseau mobile de l’opérateur indien Bharti Airtel en Afrique.

Il équipera sa technologie IP/MPLS (IP/Multiprotocol Label Switching) sur le réseau de transport de l’opérateur, y compris au niveau du backhauling, la partie du réseau situé entre les antennes/stations radio et le backbone vers le cœur de réseau.

Concrètement, cela se traduira par l’installation de routeurs de services 7750, d’agrégation de services 7705 et de gestionnaire de services SAM (Service Aware Manager) 5620. Des solutions multiprotocoles (2G, 3G, 4G/LTE) déjà éprouvées par plus de 120 opérateurs dans le monde.

Interconnexion mondiale

La nouvelle infrastructure permettra de répondre aux besoins grandissants de consommation des services mobiles. Elle apportera de nouveaux services haut débit de données (notamment les jeux en ligne) et vidéo (visioconférence), renforcera la fiabilité du réseau, assurera une interconnexion avec les réseaux mondiaux, notamment avec le Royaume-Uni.

« Ce réseau IP/MPLS transportera l’intégralité du trafic international (voix, Internet, informatique) d’Airtel en Afrique, avec une connexion au point d’appairage au Royaume-Uni, souligne Daniel Jaeger, directeur des activités d’Alcatel-Lucent en Afrique. Grâce à notre solution de backhauling mobile IP/MPLS de pointe, nous pouvons aider les 17 sociétés d’exploitation d’Airtel Afrique à proposer de nouvelles offres de services encore plus fiables et répondant aux besoins des abonnés. » Soit quelque 60 millions de clients Airtel concernés sur le continent africain.

Crédit photo © Andrea Michele Piacquadio – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms