Alcatel-Lucent premier sur le marché de la small cell

CloudMobilité
Femtocell 3G entreprise

En matière d’innovation comme en positionnement sur le marché, Alcatel-Lucent a su se placer au dessus de ses concurrents Huawei, Ericsson, NSN ou NEC et même Cisco.

Alcatel-Lucent est ressorti premier du classement ABI Research des vendeurs de small cells et autres solutions de Wifi d’opérateur en 2013. Un classement basé sur des critères évaluant l’innovation et l’implémentation sur le marché des produits étudiés. Huawei et Cisco suivent à la seconde et troisième places.

Rappelons que ces « petites cellules » s’inscrivent comme des mini stations de base mobiles visant à densifier la portée du réseau de l’opérateur, en intérieur des bâtiments (femtocell) comme à l’extérieur (micro cell) dans les zones de forte concentration humaine (où le Wifi peut également prendre le relais pour soulager le réseau mobile). Outre l’amélioration des débits, les small cells sécurisent les services voix (en évitant de saturer l’antenne mobile locale de l’opérateur local) d’une entreprise, par exemple. Un marché hautement compétitif en regard du déploiement en cours des réseaux 4G/LTE et de la demande des entreprise, et que le cabinet d’étude évalue à 2,65 milliard de dollars dans le monde.

Alcatel-Lucent champion toutes catégories

Alcatel-Lucent remporte la première place pour les deux catégories retenues par l’analyste : l’innovation et le déploiement. En matière d’innovation, le cabinet d’étude salue également les efforts de Nokia Solutions and Networks (NSN) et NEC, respectivement 2e et 3e du classement. « Ces fournisseurs se retrouvent en haut du classement en raison de leurs offre étendue et leur ensemble complet de fonctionnalités », justifie ABI.

Ils sont suivi de près par Cisco.

Concernant la conquête du marché, Alcatel-Lucent est suivi respectivement de Huawei et Cisco au coude à coude avec Ericsson. « Alcatel-Lucent a réussi à obtenir le plus grand nombre de contrats small cells publics avec les meilleurs opérateurs Tier 1 tandis que Huawei dispose de la portée mondiale la plus élevée en termes pour les small cells avec une présence significative dans toutes les régions », considère le cabinet d’études.

« Les constructeurs doivent commencer à pousser l’offre afin de se différencier et d’envisager d’autres grands domaines de croissance tels que les services à valeur ajoutée et les small cells sans fil pour les liaisons de transport des données [small cells wireless backhaul] », suggère l’analyste Ahmed Ali. A l’image d’Ericsson qui a récemment présenté une solution intégrant les cellules mobiles dans les lampadaires urbains (lire MWC 2014 : Ericsson éclaire les réseaux mobiles). La conquête du marché des small cells ne fait que commencer.

ABI small cell 2013


Lire également
Mobilité : les small cells s’incrustent dans les réseaux mobiles des entreprises
André Méchaly (Alcatel-Lucent) : « La 4G a besoin des ‘small cell’ »
NSN lance sa Flexi Zone, une small cell LTE 4G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur