Alcatel-Lucent se veut rassurant pour 2007

Cloud

Dans le même temps, l’équipementier perd un procès contre Microsoft
concernant cette fois la reconnaissance vocale

Alors que les places boursières mondiales traversent une forte zone de turbulences, Alcatel-Lucent se veut rassurant. Après avoir fortement déçu les marchés avec des résultats très inférieurs aux objectifs (ayant pour conséquence la suppression de 12.500 postes dans le monde), le géant des télécoms tente aujourd’hui de convaincre qu’il teindra ses objectifs 2007.

Dans une interview au Financial Times, Pat Russo, p-dg de l’équipementier, déclare d’abord ne pas regretter du tout la fusion entre le français et l’américain.

Selon elle, la croissance du chiffre d’affaires devrait ainsi être “au moins” égale à celle de ses principaux clients, à savoir les opérateurs télécoms, dont les analystes attendent une croissance annuelle de l’ordre de 5% cette année.

“Nous croyons que nous pouvons revenir à la croissance dans l’année “, a assuré Patricia Russo.

Cependant, la direction a prévenu que le premier trimestre ne serait pas brillant non plus, un constat confirmé par Patricia Ruso qui attend un fort rebond pour le second semestre.

Dans le même temps, on apprend qu’Alcatel-Lucent a perdu une bataille contre Microsoft dans la guerre des brevets que se livrent les deux géants. Alcatel Lucent accuse Microsoft de violer un brevet de reconnaissance vocale, mais la justice n’a pas suivi ses arguments.

Rappelons qu’Alcatel a obtenu gain de cause dans un autre procès concernant les brevets autour du format mp3. Le 22 février dernier, Microsoft avait été condamné à verser un montant record de 1,5 milliard de dollars à Alcatel Lucent, mais a immédiatement fait appel de la décision.

La bataille n’est pas terminée puisque les deux groupes vont se retrouver devant les tribunaux le 21 mai prochain, pour le troisième d’une série de six procès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur