Alcatel-Lucent s’empare de Tropic Networks

Régulations

Le canadien est spécialisé dans les réseaux optiques

Malgré des premiers pas plus que difficiles et un plan d’économie de taille, Alcatel-Lucent annonce ce mardi le rachat de Tropic Networks pour un montant non communiqué.

Cette société canadienne est spécialisée dans les réseaux optiques. L’opération permet à l’équipementier franco-américain de s’emparer de la quasi-totalité des actifs de Tropic et de la totalité de ses brevets.

Dans un communiqué, Alcatel-Lucent explique que les applications destinées au grand public, telles que les jeux en ligne, la télévision sur IP et la vidéo à la demande, conduisent aujourd’hui les opérateurs télécoms à accroître la flexibilité de leurs réseaux optiques. D’où la pertinence de cette acquisition.

Alcatel-Lucent ajoute que la technologie de gestion de couche optique avancée mise au point par Tropic Networks, associée à sa technologie ROADM, va permettre une “efficacité réseau optimale”, ainsi qu’une réduction des coûts opérationnels.

Avec cette acquisition, Alcatel-Lucent renforce sa stratégie visant à se concentrer sur les exigences des câblo-opérateurs et des opérateurs télécoms qui veulent une planification réseau plus simple, une activation plus rapide des longueurs d’onde et des services, et une technologie de surveillance optique avancée facilitant l’ensemble des activités de maintenance de leur infrastructure optique, explique le groupe.

“Cette transaction valorise notre offre de réseaux photoniques en l’enrichissant de solutions innovantes qui répondent aux besoins des fournisseurs télécoms et des câblo-opérateurs”, a déclaré Romano Valussi, Président des activités optiques d’Alcatel-Lucent.

Alcatel-Lucent et Tropic Networks travaillaient en étroite relation depuis juillet 2004, dans le cadre d’un accord d’investissement et de fourniture global signé avec Alcatel-Lucent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur