Alcatel marie sa fibre… au hollandais Draka

Cloud

La fusion à 50/50 permet de créer un leader européen et le numéro deux mondial du secteur. Et de sauvegarder l’essentiel des emplois et des actifs

Nexans avait été pressenti. C’est finalement le hollandais Draka qui mariera ses activités dans la fibre optique avec celles d’Alcatel. La société commune sera détenue à 49,9% par le français et à 50,1% par le groupe batave.

Alcatel apporte 1.300 salariés et le nouvel ensemble comptera 3.900 employés. La société commune devrait réaliser un chiffre d’affaires de 670 millions d’euros cette année dont 390 millions venant de Draka. Le hollandais estime que l’opération devrait générer au moins 20 millions d’euros de synergie avec impact sur le résultat opérationnel. De son côté, Alcatel souligne que ce rapprochement n’entraînera pas de restructuration sociale. L’équipementier a donc préféré s’allier plutôt que céder son activité déficitaire. Le secteur des fibres optiques est pourtant sinistré mais Alcatel estime qu’il va repartir, notamment grâce au marché chinois. L’alliance devrait permettre au groupe français de réduire de moitié le poids de perte de cette activité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur