Alcatel mise sur le capital-risque en Chine

Régulations

Le nouveau programme de capital-risque d’Alcatel vise les technologies télécoms et informatiques en Chine

Les start-ups sont au programme d’Alcatel en Chine. Le fabricant y lance en effet un programme de capital-risque sur les technologies télécoms et informatiques.

Géré par sa filiale chinoise Alcatel Shanghai Bell, le programme devrait aider des start-ups locales à démarrer, et porter sur des technologies filaires ou ‘wireless‘ à destination des entreprises ou des particuliers. L’objectif principal d’Alcatel est d’accélérer le développement des technologies haut débit. Un marché chinois promu à un grand avenir, et sur lequel le constructeur recherche à se différencier par l’innovation. Le programme proposera un accompagnement des centres de recherche et développement d’Alcatel, afin de tester et de valider les projets. Enfin, Alcatel pourra apporter un support marketing pour la commercialisation des produits. “La Chine est l’un des pays où les télécommunications connaissent la plus forte croissance et représente donc un énorme potentiel commercial pour les nouvelles technologies et les nouveaux services“, a indiqué Gérard Dega, président d’Alcatel Shanghai Bell.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur