Alcatel multiple les contrats et se sépare de Saft

Cloud

Cela fait plusieurs années que l’équipementier souhaitait se séparer de sa filiale spécialisée dans les batteries

Le très lent processus de la vente de Saft, filiale d’Alcatel, est sur le point de se terminer. Le groupe spécialisé dans les batteries devrait être cédé à un fonds d’investissement britannique, Doughty Hanson, pour 390 millions d’euros, selon

Le Figaro. Alcatel envisageait de vendre cette filiale depuis plusieurs années. Surtout depuis que l’équipementier a effectué son recentrage autour des télécoms. Pour Alcatel, Saft n’est plus une activité stratégique. Néanmoins, cette vente a pris beaucoup de temps vu certaines activités stratégiques de Saft. Cette entreprise fabrique en effet des batteries pour missiles et surtout pour la fusée Ariane. Des technologies sensibles. Il aura donc fallu faire le tour des pays concernés: Ariane est par exemple un programme européen. Il fallait l’engagement du repreneur à un certain nombre de garanties telles que le maintien des activités de recherche en France. Les 1.000 emplois en France du groupe (sur 4.000 salariés) seront également préservés. Ils sont localisé dans le Poitou-Charente, la région du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Deux gros contrats pour Alcatel

Depuis quelques semaines, l’équipementier multiplie les contrats mondiaux. Le français va ainsi fournir une plate-forme de réseau intelligent et de services mobiles prépayés à Bell Canada.

Un communiqué du groupe français indique que la transaction se chiffre à “plusieurs millions d’euros”. Il précise que la solution livrée à Bell Canada permettra aux clients ayant choisi le prépaiement d’avoir les mêmes services que les clients liés par un abonnement mensuel. Par ailleurs, Alcatel annonce avoir remporté un contrat avec Investcom pour la fourniture d’une solution d’infrastructure mobile GSM/GPRS/EDGE et de services associés à Chypre. Le groupe annonce que le système, exploité par Scancom (filiale d’Investcom), sera opérationnel le 1er mai prochain. Aucune indication n’est fournie sur le montant de la transaction.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur