Alcatel multiplie les contrats en Chine

Cloud

L’équipementier français va déployer des lignes ADSL et moderniser certains réseaux de téléphonie mobile

La Chine ressemble de plus en plus à un Eldorado pour Alcatel. Le groupe français y multiplie les contrats dans les télécommunications. A défaut de l’Irak, où les entreprises françaises sont exclues des programmes de reconstruction, l’équipementier peut se consoler d’être devenu un partenaire privilégié de l’Empire du Milieu.

Le groupe annonce ainsi avoir signé plusieurs contrats avec China Unicom, pour une valeur totale de plus de 40 millions de dollars, afin d’augmenter les capacités des réseaux de l’opérateur mobile chinois. Ces contrats ont été remportés via la filiale chinoise du groupe, Alcatel Shangai Bell. Un million de lignes DSL L’équipementier déploiera ses solutions à la norme CDMA afin d’augmenter les capacités des réseaux actuels CDMA à Shangai, Hebei et Tianjin. Il fournira ces mêmes solutions dans dix provinces et villes autonomes telles que Pékin, Shanxi et Sichuan, a-t-il indiqué dans un communiqué. Alcatel fournira également une solution évolutive de réseau GSM (Evolium, permettant de faire migrer le réseau existant vers les standards plus puissants GPRS, EDGE et UMTS). Il s’agit d’optimiser la capacité des réseaux de China Unicom dans 13 provinces et villes autonomes comme Pékin, Shandong, Shangai et Zhejiang. Le projet sera achevé d’ici la fin de cette année, est-il précisé. Par ailleurs, Alcatel a annoncé ce mercredi la signature d’un contrat avec China Telecom, le principal opérateur chinois de télécommunications, pour déployer plus d’un million de lignes DSL en Chine. On ne connaît pas encore le montant de ce contrat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur