Alcatel préfère Edge à l’UMTS

Régulations

L’équipementier mise sur ce standard qui ne nécessite pas de modifier la structure du réseau.

A l’heure où tous les opérateurs européens retardent le déploiement de l’UMTS (téléphonie mobile de 3e génération), le standard Edge recommence à faire parler de lui.

Ce dernier permet d’offrir des débits de transmision de données trois fois supérieurs au GPRS (2,5G) sans changer de fréquence ni modifier la structure du réseau, à la différence de l’UMTS. “Il y a un marché pour Edge aussi bien aux Etats-Unis qu’en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe de l’Est”, explique Jean-Louis Hurel, directeur marketing pour les réseaux mobiles chez Alcatel. Edge se destine donc aux pays qui ne dispose pas de licence UMTS. Il permet par ailleurs le déploiement de l’internet mobile rapide à moindre coûts. Mais selon l’Institut national des télécommunications, rien ne dit que demain, l’Europe de l’Ouest acquise à l’UMTS, n’opetera pas pour Edge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur