Alcatel: Serge Tchuruk désignera-t-il un d-g australien?

Cloud

Ce mardi 19 avril, conseil d’administration: le président du groupe va affronter quelques discussions qui pourraient résonner comme des reproches ou des mises en garde. Qui succédera à Philippe Germond?

Le sujet devait être officiellement abordé plus tard, lors d’une autre assemblée générale, le 20 mai. Mais la pression monte. Depuis que Serge Tchuruk a fait savoir qu’il demanderait à l’assemblée générale des modifications des statuts lui permettant de rester à la tête du groupe jusqu’en 2008, des questions se posent. En particulier, qui pourrait prendre la place de Philippe Germond, démissionnaire? Ce dernier a, à juste titre, considéré cette prolongation du président comme un désaveu. Parmi les noms qui circulent au sein du comité des nominations (cf. le quotidien La Tribune), revient régulièrement celui de Mike Quigley: une figure qui serait atypique, car ce patron de la branche Communications fixes est australien. Il a actuellement en charge l’Amérique du Nord où il a marqué des points, en particulier un méga-contrat de 1,7 milliard avec l’opérateur SBC. Atypique également car ce manager anglo-saxon de culture, ne parle pas français. Sa candidature ne ferait pas l’unanimité à l’heure où un rapprochement avec Thales, dans le secteur de la défense, se profile. Pour rappel, Alcatel détient 9,5% de son capital. Et selon plusieurs sources, un renforcement dans le capital voire une prise de contrôle se serait pas vus d’un mauvais oeil chez Thales. Des discussions se poursuivent positivement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur