Alcatel supprime encore 600 emplois en Allemagne

Cloud

Les plans de restructuration se succèdent sur la filiale allemande Alcatel SEL, qui en quatre ans aura plus que divisé ses effectifs par deux !

En trois ans, Alcatel SEL, le second centre européen de l’industriel, a déjà réduit ses effectifs de moitié, passant de 10.000 à 5.300 en enchaînant les restructurations. La dernière en date prévoyait 890 suppressions de postes en 2004 !

Mais cela ne suffit pas, et Alcatel veut encore réduire ses coûts de 5%, soit 200 millions d’euros, et pour cela annonce un nouveau projet de suppression de 600 emplois en 2005 sur sa filiale allemande, principalement sur le site de Stuttgart, soit environ 10% de ses effectifs si l’on prend en compte le projet de création de 50 postes adaptés aux nouvelles stratégies du groupe. Une décision motivée par le recul des activités traditionnelles de commutation voix, ainsi que par le besoin d'”ajuster les services administratifs et financiers pour déployer des systèmes d’informations unifiés“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur