Alerte: 5 failles critiques -avertit Microsoft

Sécurité

Windows, Windows Messenger et Microsoft Exchange sont concernés: les ‘patchs’ sont disponibles sur le site de l’éditeur

Alors que Microsoft est de plus en plus sur la sellette à propos de la sécurité de ses logiciels, une nouvelle alerte englobant cinq failles critiques est annoncée par la firme. Une annonce qui corrobore les appréhensions de beaucoup: Steve Ballmer a redir qu’il faisait, de la sécurité, sa priorité absolue. L’exploitation de ces failles par des pirates, ‘hackers’ ou autres individus malveillants peut leur permettre -et ce n’est pas un hypothèse gratuite- de s’introduire dans un ordinateur et d’exécuter des programmes à distance. Parmi les logiciels touchés, le système d’exploitation Windows (Me, NT 4.0, 2000, XP, Server2003), le serveur de courrier électronique Microsoft Exchange, la messagerie instantanée Windows Messenger et des applications multimédias pour navigateur internet. Les entreprises et les particuliers sont concernés, prévient Microsoft, même si le problème touchant Messenger, qui a été conçu pour les sociétés, ne devrait pas gêner les particuliers. Les patchs, ou correctifs, sont disponibles sur le site de Microsoft à l’adresse: http://www.microsoft.com/security Failles “très sérieuses” “Ces failles sont très sérieuses”, estime John Parker, chef de produit chez Networks Associates, ajoutant que les ordinateurs touchés pouvaient ensuite être utilisés pour exécuter des programmes à distance, ou attaquer un autre ordinateur. Un plan visant à améliorer l’utilisation de ces correctifs a été dévoilé la semaine dernière par le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer (voir notre information). Ce plan s’inscrit dans le cadre de la campagne “Trustworthy Computing initiative”, lancée par le groupe au début de l’année 2002 et par laquelle il espère améliorer la sécurité de ses logiciels. Mais certains détracteurs estiment que la meilleure façon d’offrir une réelle sécurité est de proposer des logiciels mieux programmés, ce que l’éditeur affirme prendre en compte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur