Alerte au virus Sysbug A: images X

Sécurité

C’est un cheval de Troie qui se fait passer pour un mail d’un ami et utilise le vieux coup des photos pornos. Surtout ne pas ouvrir “Private.zip”

Repéré par l’éditeur de logiciels anti-virus Sophos, Sysbug A est un cheval de Troie: il récupère les informations “système” et permet un accès non autorisé à l’ordinateur compromis. Il est distribué sous la forme d’un e-mail qui a tendance à proliférer selon l’éditeur.

Ce courrier, expédié de la part de John ou James s’intitule: “Re: Mary” et contient en fichier attaché de prétendues photos pornographiques. Le mail contient ce message: Hello my dear Mary,I have been thinking about you all night. I would like to apologize for the other night when we made beautiful love and did not use condoms. I know this was a mistake and I beg you to forgive me. (…) You said that the pictures would not come out good, but you were very wrong, they are great. I didn’t want to show you the pictures at first, but now I think it’s time for you to see them. Please look in the attachment and you will see what I mean. I love you with all my heart, James. Pour les naïfs ou les fous qui ouvriraient le fichier joint (Private.zip), Sysbug-A se copie dans le dossier Windows folder sous le nom sysdeb32.exe et ajoute dans le registre une entrée pour s’assurer d’être exécuté lors de la connexion au système. Selon les éditeurs de sécurité, le risque lié à ce cheval de Troie serait modéré. La famille des vedettes virales nues

Sysbug appartient à une famille très particulière de virus, que nous pourrions appeler la famille des ‘

vedettes virales nues. En effet, les auteurs de ces virus tentent de jouer sur la corde sensible et sexuelle des internautes, en promettant des images pornographiques de vedettes. La mode a été lancée avec le ver Anna Kornikova, qui tablait plutôt sur la perspective de voir une paire de seins pour se répandre par un phénomène de bouche à oreille, ce qui d’ailleurs lui a réussi. Une approche reprise récemment par un virus dont le support promettait ‘compromising pictures of Hollywood star Julia Roberts. Nous voila prévenus !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur