Alerte sur Intel, ventes et marges en baisse !

Cloud

A l’occasion de sa mise au point à mi-trimestre, Intel a lancé un sévère avertissement sur ses résultats. En cause, les divisions Architecture (PC) et Communications (téléphonie)

C’est un coup de semonce qu’Intel porte au marché. L’avertissement sur ses résultats publié ce jeudi 2 septembre à la clôture de Wall Street était craint, mais il n’était pas attendu à un niveau aussi alarmiste !

Le fondeur a indiqué que ses ventes au troisième trimestre sont revues à la baisse, passant d’un objectif initial compris entre 8,6 et 9,2 milliards de dollars, à un nouvel objectif en dessous de la fourchette basse, à 8,3 et 8,6 milliards de dollars. Dans la foulée, Intel réduit de 2 points son objectif de marge brute, qui passe de 60 à 58%, plus ou moins deux points. La marge brute de l’année est, elle aussi, revue à la baisse, avec un resserrement de la fourchette à 58-60%, contre 58-62% précédemment. Déception sur les divisions Architecture et Communications Interrogé par l’AFP, Intel a indiqué que la demande de composants sur les PC “évolue en deçà des estimations initiales en raison d’une plus faible demande en fin de chaîne combinée au fait que les clients (fabricants de PC) réduisent le niveau de leurs stocks de composants“. Quant aux ventes de puces pour la téléphonie mobile, elles “sont plus faibles que prévu en raison d’une croissance plus faible des expéditions de mémoires flash“, une déconvenue sur les mémoires, alors qu’Intel a revu sa stratégie sur cette activité (lire notre article). Intel a décidé de réduire ses dépenses au troisième trimestre, qui passeraient de 2,5 à 2,4 milliards de dollars, ce qui sera insuffisant pour compenser la chute de ses revenus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur