Pour gérer vos consentements :

Alexa for Business porte sa voix à tous les appareils utilisant Alexa

Amazon annonce qu’Alexa for Business n’est désormais plus cantonné à ses appareils Echo. L’intégration bureautique de l’assistant à commande vocale d’Amazon fonctionne dorénavant avec tous les appareils exploitant Alexa.

Alexa for Business avait initialement pour vocation d’introduire sa technologie d’assistant vocal et les appareils Echo dans un environnement d’entreprise.

Une attente des clients

Lancé en 2017, Alexa for Business se présente ainsi comme une extension de l’assistant vocale d’Amazon.

Selon le groupe dirigé par Jeff Bezos, des milliers d’entreprises l’utilisent aux côtés d’équipements de bureau existants.

Collin Davis, directeur général d’Alexa for Business, explique que ce choix émane de la volonté des clients : «Les clients adorent utiliser Alexa sur les appareils Echo pour simplifier les expériences dans les salles de réunion et nous ont demandé de permettre les mêmes expériences sur leurs équipements existants. »

Disponible avec la version 1.10 du SDK AVS

Les fabricants de périphériques vont bénéficier d’une mise à jour du SDK (kit de de développement) Alexa Voice Service (AVS) afin de créer des appareils pouvant utiliser Alexa for Business et être gérés comme des périphériques partagés au sein de l’entreprise.

Les fonctionnalités de gestion des périphériques incluent la possibilité de configurer des éléments tels que la désignation et l’emplacement de la salle, de surveiller l’état de fonctionnement du périphérique, ainsi que de gérer les compétences (skills) publiques et privées attribuées aux périphériques partagés.

Amazon a également récemment lancé sa propre fonctionnalité destinée aux utilisateurs d’Alexa for Business, qui permet aux membres d’une entreprise de réserver des salles de conférence.

Les fonctionnalités Alexa for Business sont fournies en tant qu’extension du kit de développement logiciel AVS Device, dès la mouture 1.10 disponible au téléchargement sur GitHub.

Pete Thompson, vice-président du service Alexa Voice, explique en effet «qu’avec une simple extension du kit de développement logiciel AVS Device, les fabricants de périphériques peuvent répondre à la demande croissante de voix dans les organisations et proposer de nouvelles solutions vocales qui simplifient les tâches et améliorent la productivité.»

Parmi les entreprises qui vont intégrer cette fonctionnalité à des appareils, on peut citer BlackBerry, iHome et Plantronics, maison mère du fabricant de périphériques d’entreprise Polycom.

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

3 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

3 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago