Alfresco étudie le TCO des solutions de gestion de contenu

Logiciels

Résultat : l’open source, c’est moins cher. Quelle surprise !

Acteur de premier plan dans la gestion de contenu d’entreprise (ECM) open source, Alfresco a publié une analyse comparative ( Alfresco Total Cost of Ownership ), évaluant le coût total de possession des différentes solutions disponibles sur le marché. Sans grande surprise, les offres open source sont moins onéreuses que les autres.

« Dans le contexte économique actuel, les DSI et responsables informatiques privilégient la réduction des coûts, couplée à un investissement minimal en amont et susceptible d’être imputé comme dépense d’exploitation et non d’investissement ; ils visent également la simplicité et la rapidité de déploiement, avec une valeur ajoutée immédiate », explique Denis Dorval, vice-président EMEA d’Alfresco Software. « L’open sources’inscrit au cœur d’une stratégie de réduction des budgets et du coût total de possession, en optimisant le matériel, les logiciels et les compétences existantes sans être tributaire d’un éditeur donné. »

Le livre blanc d’Alfresco répond aussi à une question intéressante : « moins cher – oui – mais de combien ? ». Dans ce domaine, les résultats sont étonnants. Pour 1.000 utilisateurs et dès la première année, le prix d’une solution open source ne représente que 11 % de celui d’un projet SharePoint classique. Les autres solutions d’ECM sont encore plus coûteuses, puisque les offres open source sont carrément 96 % moins chères !

L’avantage des logiciels libres pour les entreprises, tout particulièrement en cette période de crise, semble donc évident. Nous nous demandons toutefois pourquoi les solutions open source, si avantageuses sur le papier, ne dominent pas le marché. Problème culturel, ou inadéquation entre l’offre et la demande ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur