Pour gérer vos consentements :

Alibaba va ouvrir une plate-forme d’intelligence artificielle

Parallèlement à ses activités de commerce en ligne, Alibaba poursuit a grande vitesse le développement de ses services Cloud. Le groupe chinois annonce le lancement de DTPAI, une nouvelle offre de son Cloud public Aliyun tirant parti des technologies d’intelligence artificielle. La première en Chine, selon l’entreprise. La plate-forme combine technologies de machine learning et d’algorithmes propres à Alibaba présentés dans une interface de type « drag and drop ». Ce service permettrait ainsi aux développeurs de mettre en place des outils de prédiction des comportements des consommateurs sans avoir à écrire une seule ligne de code.

« DTPAI contient des algorithmes de machine learning matures et avancés dont l’efficacité est vérifiée par des scénarios poussés établis à partir des données d’Alibaba récupérées depuis les activités de Taobao, Alipay Tmall [filiales du groupe, NDLR) », déclare Xiao Wei, directeur produit, à nos confrères de VentureBeat. Ou le Big Data au service de l’intelligence artificielle. La plate-forme s’appuiera sur des « workloads » de classification, de clustering, de fonction d’abstraction et de statistiques massives pour proposer son offre de « deep learning ».

100 pétaoctets de données en 6 heures

DT PAI opère depuis la plate-forme Open Data Processing Service (ODPS) qui, aux dires du groupe, peut traiter 100 Po (1000 To) de données en 6 heures. ODPS avait été lancée en juillet 2014 pour aider à gérer les demandes de prêts des fournisseurs des sites de e-commerce du groupe. Alyun lancera une première offre d’essai gratuite du service dans les prochaines semaines. Elle sera réservée à un nombre restreint de clients.

Alibaba entend donc rejoindre les géants américains du Cloud. Microsoft et AWS ont également lancé leurs offres de machine learning pour mettre en place des services prédictifs ces derniers mois. En juillet, le groupe chinois annonçait un investissement de 1 milliard de dollars dans le Cloud qui s’est notamment traduit par l’annonce, le 19 août, de l’ouverture d’un troisième datacenter hors de Chine, à Singapour, en septembre prochain. Soit le septième centre de calculs aujourd’hui, dont un à Santa Clara en Californie. Alibaba poursuivra son expansion en Europe (Allemagne), au Moyen-Orient (Dubai) et au Japon. La conquête du monde est lancée.


Lire également
Cloud : Alibaba défie AWS, Google et Microsoft aux Etats-Unis
Alibaba et la mobilité boostent les résultats de Yahoo
Smartphones : Alibaba s’invite discrètement au capital de Meizu

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

1 jour ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

1 jour ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

1 jour ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

1 jour ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

1 jour ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

2 jours ago