Alice Holzman (Orange) : « Avec la 4G, nous offrirons des débits allant jusqu’à 150 Mbit/s »

4GMobilitéRéseaux

Après Marseille, Orange poursuivra le déploiement de la 4G dans quatre autres villes françaises avant fin 2012. Le point sur la stratégie avec Alice Holzman, directrice marketing Grand Public chez Orange France.

Orange déploiera sa 4G/LTE avec Alcatel-Lucent et Cisco pour le coeur de réseau. En commençant par Marseille avant d’étendre l’infrastructure à une poignée de villes d’ici la fin de l’année en vue d’un lancement commercial début 2013. L’opérateur mettra en avant le très haut débit de son offre qui « seront particulièrement perceptibles pour les jeux, la HD, la visio ou encore le cloud mobile » nous précise Alice Holzman, directrice marketing chez Orange. L’offre se concentrera sur les données avant de basculer, à terme, la voix sur le LTE (Long Term Evolution) et de basculer sur le tout IP.

Orange a inauguré sa 4G à Marseille avec une couverture quasi complète de la ville annoncé pour la fin de l’année et une phase de test à partir de juin. Que permettra de qualifier cette phase de test ?
Au delà des aspects techniques, l’objectif principal de ce pilote est de nous assurer que la qualité de l’expérience client est conforme aux standards qu’Orange souhaite proposer à ses clients. Nous envisageons aussi de tester des nouveaux services auprès de ces premiers testeurs.

Comment s’effectueront les tests et par qui, avec quels équipements ?
Le panel de testeurs qui participera au pilote sera composé de salariés d’Orange et de clients d’Orange, qui aujourd’hui ont déjà des usages importants et variés en 3G.
Orange travaille activement avec les constructeurs de terminaux. Nous sommes confiant dans le fait que plusieurs terminaux 4G seront au rendez-vous de juin à Marseille.

Le déploiement du réseau nécessitera-t-il de nouvelles installations matérielles ou bien pourra-t-il se faire par des mises à niveau logicielle sur l’existant ?
Le réseau pour la 4G est un nouveau réseau, qui nécessite des investissements lourds en matériels mais aussi en termes de savoir-faire. Ainsi, le déploiement de notre réseau 4G requiert du nouveau matériel tant pour la partie radio que pour la partie coeur de réseau. Cependant la majorité des ces nouveaux équipements sera installée sur des sites existants.

Alcatel-Lucent est-il le seul partenaire équipementier pour le réseau 4G d’Orange ? Dans le cas contraire, qui est (sont) le(s) autre(s) ?
Sur Marseille et sa région, Orange expérimente son réseau 4G avec Alcatel-Lucent, partenaire de référence qui a déjà déployé avec succès la 4G aux USA. Pour le réseau cœur, nous travaillons avec Cisco.

Quelles seront les principales villes/zones couvertes d’ici fin 2013 ? A quel rythme ?
Le réseau 4G que nous déployons en test à Marseille sera opérationnel dès juin, avec 150 sites (stations radios, NDLR). Quatre autres villes seront équipées d’içi à la fin 2012. Le lancement des premières offres commerciales interviendra début 2013.
Le déploiement du réseau se poursuivra en 2013 pour offrir une couverture 4G sur les centres villes des plus grandes agglomérations françaises. A terme, Orange offrira une couverture équivalente a celle offerte aujourd’hui en 3G+ avec près de 16 000 sites 3G déjà déployés sur l’ensemble du territoire et près de 20 000 sites en 2G.

Globalement, qu’apportera Orange en matière de services pour les entreprises et professionnels avec la 4G ? En quoi se différenciera-t-elle de la 3G. Les offres 4G ne risquent-elles pas de concurrencer/phagocyter les actuelles offres 3G à 42 Mbps ?
Orange a lancé le Très Haut Débit Mobile, qui comprend la 4G mais aussi – dès maintenant – la toute dernière évolution de la 3G, la H+, un véritable tremplin vers la 4G.
Grâce à ses licences 4G acquises en 2011/2012, Orange est le seul opérateur français à disposer de 20 MHz duplex, dans la bande de fréquences de 2,6 GHz plus 10 MHz duplex, dans la bande de fréquences de 800 MHz. Cet investissement permettra d’offrir des débits allant jusqu’à 150 Mbit/s (débit maximum théorique, avec un terminal 4G de catégorie 4).
Le client percevra donc une amélioration significative de son débit, ainsi qu’un temps de latence réduit pour plus de confort. Cette rapidité et ce confort seront particulièrement perceptibles pour les jeux, la HD, la visio ou encore le cloud mobile.
La 4G viendra enrichir la H+, qui permet des débits théoriques maximum de 42Mbit/s, et qui couvre déjà 50 % de la population, dont 40 grandes agglomérations, et s’étendra à 60 % de la population fin 2012. Ainsi Orange conserve son leadership en ayant toujours un temps d’avance sur la couverture et les débits de son réseau mobile.

La 4G concernera le transfert de données dans un premier temps. Prévoyez-vous d’y basculer la voix (VoLTE) et, si oui, quand ?
Concernant l’évolution de la voix, la priorité d’Orange est d’offrir une qualité de service conforme aux standards que nos clients attendent de nous. Nous déploierons une solution dite « Circuit Switched Fall Back » basée sur notre réseau 2G/3G existant, qui permettra à l’ensemble des utilisateurs équipés de smartphones 4G de bénéficier de service de voix de très haute qualité. L’évolution vers la technologie VoLTE viendra dans un second temps en cohérence avec l’évolution tout IP de nos réseaux. Nous veillerons également à ce que le service de voix soit proposé sans coupure et ce quelque soit la couverture 2G, 3G ou 4G (y compris si le client change de couverture en cours de communication).
Par ailleurs, Orange investit fortement pour l’avenir et prépare l’arrivée de nouveaux services de communication tirant pleinement profit de la voix 4G.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur