Allemagne : BenQ Mobile ferme ses portes

Régulations

La filiale allemande du groupe taiwanais n’a pas trouvé repreneur. BenQ
Mobile cesse donc son activité

Selon Martin Prager, administrateur judiciaire en charge du dossier BenQ Mobile GmbH, “aucun repreneur ne s’est manifesté pour le rachat de la filiale allemande du groupe taiwanais en dépôt de bilan depuis septembre.”

3.000 personnes travaillaient pour BenQ Mobile. D’après le quotidien économique Les Echos, “les salariés du siège vont pouvoir toucher 80 % de leur salaire brut et ceux des unités de production seront indemnisés pendant douze mois à hauteur de 84%.”

La fin de BenQ mobile est un coup dur pour Siemens qui avait cédé son activité mobile au groupe taiwainais en juin 2005 pour une bouchée de pain, tout en soutenant qu’il y aurait maintien des emplois!

Aujourd’hui, BenQ ferme la division allemande et, au passage, met la main sur 1.500 brevets d’origine Siemens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur