Alliance de 5 géants contre le piratage numérique

Régulations

Intel, Nokia, Samsung, Toshiba et Matsushita créent le consortium Project Hudson

L’ampleur du piratage sur Internet est un réel fléau pour les industriels. Les plaintes pleuvent, les actions se multiplient mais le phénomène connaît une croissance exponentielle.

Cinq grands groupes de l’informatique, de l’électronique et des télécoms ont décidé de s’unir pour lutter contre l’échange illégal de données sur le Net. Selon le New York Times, Intel, Nokia, Samsung, Toshiba et Matsushita ont annoncé leur intention de créer un consortium baptisé Project Hudson. Son objet est de développer des systèmes de protection à la source (au sein même des machines). En clair, de limiter les copies de CD et DVD, voire de protéger tout contenu numérique. Les cinq groupes ont prévu de faire campagne auprès de l’industrie du divertissement pour promouvoir leur système qui aurait, selon eux, le mérite de limiter les échanges de données récupérées par les internautes. On en frémit d’avance… Les caractéristiques du nouveau système devraient être rendues publiques au début de février, à l’occasion de la cérémonie de remise des Oscars (“Music Awards”) et des Grammys aux Etats-Unis, assure le NYT, sans citer de source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur