Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Alphabet perd encore des milliards avec Google Cloud

Promesse tenue : Alphabet présente désormais le cloud comme un segment à part entière dans sa communication financière. La maison mère de Google s’aligne ainsi, entre autres, sur AWS et Alibaba.

Les indicateurs qu’elle fournit remontent jusqu’à 2018. Ils permettent de constater que l’activité n’est pas rentable. Les pertes avoisinent 5 milliards de dollars par an. Elles sont du même ordre que celle des « projets de long terme » parmi lesquels Waymo (véhicule autonome), Verily (sciences de la vie) et Calico (biotechnologies).

À la différence de ces derniers néanmoins, le revenu croît. D’environ 5,8 milliards de dollars en 2018, il est passé à 8,9 milliards en 2019 (+53 %). Et à 13,1 milliards en 2020 (+46 %). Sa part dans le C. A. global du groupe augmente : elle dépasse désormais les 7 %. La progression est régulière, de trimestre en trimestre.

Alphabet insiste sur un élément en particulier : les revenus non comptabilisés, mais assurés dans le cadre d’offres avec engagement. Entre 2019 et 2020, ils ont presque triplé à l’échelle du groupe, dépassant 30 milliards de dollars… « presque uniquement issus du cloud ». Et en premier lieu, des offres d’infrastructure.

Pour cette année, Google anticipe le même phénomène de saisonnalité qu’en 2020. À savoir un creusement des pertes au 1er trimestre sur l’activité cloud. Les économies d’échelle se concrétiseront, assure-t-il, sans donner d’échéance.

AWS pèse 3,5 Google Cloud

C’est à ces mêmes économies d’échelle qu’Alibaba attribue le franchissement d’un cap sur son business cloud. En l’occurrence, la profitabilité sur la foi de l’Ebita.

Le résultat d’exploitation reste toutefois dans le rouge : +12 % au 4e trimestre 2020, à environ 310 millions de dollars, sur un chiffre d’affaires de 2,5 milliards (+50 %).

Comme Google Cloud, Alibaba Cloud a généré, en 2020, un peu plus de 7 % des revenus du groupe. Sur la même période, AWS a représenté, chez Amazon, une part plus importante du business : 11,8 %, avec 45,4 milliards de dollars de revenus – soit trois fois et demie plus que Google Cloud.

Illustration principale © Google

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago