Alter Way : «Les communautés de métiers se familiarisent avec le mouvement open source»

Logiciels

Philippe Montargès, cofondateur et codirigeant d’Alter Way, nous apprend que les clubs d’utilisateurs et les communautés de métiers deviennent maintenant des prescripteurs en terme de solutions open source. Entretien.

Dernier article de notre série de rencontres réalisées dans le cadre de l’Open World Forum 2009, l’interview de Philippe Montargès, cofondateur et codirigeant d’Alter Way, fut riche en enseignements sur l’activité de ce pure player du monde open source, mais aussi sur le devenir du marché du logiciel libre français.

« Nos activités de base sont le conseil, les solutions, l’hébergement et la formation. Le conseil est un sujet majeur, de nombreux DSI étant perdus face à la multiplicité des solutionsopen source. L’offre de conseil et decoachingstratégique«Alter Vision»leur est tout spécialement dédiée. La partiehostingprogresse rapidement : messagerie d’entreprise Open-Xchange, solution de GED Alfresco,etc.Pour nombre de clients, l’hébergement est perçu comme une étape intermédiaire avant une offre d’infogérance. Une sorte de version d’essai, »constate Philippe Montargès.

philippemontarges.jpg

La crise impacte-t-elle certaines de vos activités ? Les parties développement et solutions web sont les plus touchées par la crise. Toutefois, en cette période de difficultés économiques, de nombreux professionnels veulent améliorer la valeur de leurs équipes, ce qui favorise notre pôle formation. Pour le reste, la crise joue légèrement sur les tarifs des prestations, mais cela est compensé par la généralisation du logiciel libre, qui s’insinue partout.

Constatez-vous certains changements dans la sphère du logiciel libre ? Le monde PHP se professionnalise rapidement. Nous avons d’ailleurs mis en ligne un livre blanc sur ce sujet (NDLR Industrialisation PHP ). Nous notons également une montée en puissance des clubs d’utilisateurs ainsi que des communautés de métiers (milieu médical, télécommunications, mobilité), qui adoptent rapidement l’open source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur