Altera livre le plus gros processeur au monde

Cloud

3,9 milliards de transistors, c’est ce que contiendra la version la plus évoluée des futurs FPGA Stratix V d’Altera. Un record toutes catégories.

Altera Corporation est un spécialiste des FPGA, des puces reprogrammables (Field-Programmable Gate Array, réseau de portes programmables). Totalement flexibles, ces composants peuvent se transformer en processeurs classiques en unités de traitement réseau, en accélérateurs vidéo, etc. Les possibilités sont limitées uniquement par le nombre de portes présentes dans le FPGA.

Dans ce domaine, les futurs Stratix V de la firme promettent de battre tous les records. En effet, ces composants intégreront un maximum de 3,9 milliards de transistors. Le tout sera gravé en 28 nm par le fondeur taïwanais TSMC, en mode HP (High Performance).

« Le maintien de la cadence soutenue établie par la Loi de Moore a permis à la logique programmable de rester aux avants-postes de l’innovation dans la technologie semiconducteur, explique Bradley Howe, vice-président du développement de circuits intégrés chez Altera. Le fait de franchir des étapes comme celle-ci va propulser les FPGA dans une nouvelle dimension en matière de capacité et de performances tout en atteignant de nouveaux niveaux d’intégration. »

Les FPGA Stratix V intégreront des transmetteurs à 28 Gb/s, des blocs DSP, des accélérateurs de transferts de données, etc. Ceci en fera des candidats de choix pour les applications nécessitant de traiter de larges quantités d’informations : composants réseau à 100 Gb/s, circuits de traitement vidéo ou radars militaires.

Le premier membre de cette nouvelle famille de composants, le Stratix V 5SGXA7, est d’ores et déjà en cours d’échantillonnage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur