Pour gérer vos consentements :
Categories: OperateursRéseaux

Altice lâche ses pylônes au Portugal

Altice continue les cessions au Portugal.

Sa filiale locale a vendu les parts qu’il lui restait au capital d’OMTEL (Towers of Portugal).

Cette société opératrice de tours de télécommunications était née en 2018 pour prendre sous son aile les quelque 3 000 sites radio qu’Altice exploitait alors sur place.

Les fonds Horizon Equity Partners et Morgan Stanley Infrastructure Partners avaient pris une participation de 75 %.

Le groupe de Patrick Drahi avait conservé le reste.
Un an et demi plus tard, il le cède – pour un montant qui pourrait atteindre 200 millions d’euros – à Cellnex.
Son contrat avec ce groupe d’infrastructures télécoms espagnol évolue en parallèle. Il devient un partenariat à long terme comprenant la location et la construction de tours.

Altice s’appuie sur ses partenaires financiers

L’opération s’inscrit dans une stratégie de désendettement déjà marquée, il y a quelques semaines, par la vente de 49,99 % du réseau FTTH portugais à Stanley Infrastructure Partners, pour 2,363 milliards d’euros (paiement échelonné jusqu’en 2026).

Au dernier pointage, la dette nette consolidée d’Altice Europe avoisine 30 milliards d’euros.
Elle est attribuable pour un peu plus de moitié à la branche française.

Celle-ci a dégagé environ 72 % du chiffre d’affaires du groupe au 3e trimestre 2019.
D’une année à l’autre, ses revenus sont stables sur les segments fixe, mobile et média*. Ils enregistrent une nette hausse (+ 23,9 %) sur les services B2B (vente en gros comprise ; Teads exclu).

Au Portugal aussi, les revenus progressent : + 2,1 %, à 536,2 millions d’euros, contribuant à la hausse du C.A. groupe (+ 6,9 %, à 3,666 milliards d’euros).

L’action Altice Europe cote actuellement à 5,87 €. Elle évoluait sous les 2 € il y a un an.

* SFR revendique 6,312 millions d’abonnés à ses offres fixes et 15,868 millions pour le mobile.

Photo d’illustration via Shutterstock.com

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

2 jours ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

2 jours ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

2 jours ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

3 jours ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

3 jours ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

3 jours ago