Altiris : des outils d’administration qui paient

Réseaux

Cette jeune firme fait un tabac. Explication: elle aurait trouvé le truc pour réduire le coût d’utilisation des postes de travail Windows, Unix ou Linux…

En ces temps moroses, certains fournisseurs parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas d’Altiris. Cette ‘start-up’ propose une gamme complète de solutions d’administration des parcs installés, en mode Web. Aux dires de ses clients, c’est la cure d’amaigrissement garantie pour leurs coûts de TCO (

Total cost of ownership, ou coût d’utilisation) qu’il s’agisse d’environnement Windows, Unix ou Linux. Greg Butterfield, p-dg de la firme explique ses bons chiffres (progression des ventes de 30% globalement entre 2002 et 2003) par la pression à la baisse des budgets informatiques. En conséquence, les directeurs de l’informatique cherchent à faire mieux avec moins de moyens ou avec les mêmes montants, donc à optimiser tous les investissements existants dans leur infrastructure informatique, à augmenter les performances de leur environnement tout en réduisant le nombre de postes. Selon une enquête réalisée auprès de grands comptes, les outils d’administration développés par cette société apportent une baisse des coûts d’administration, de déploiement et de mise en place pouvant atteindre 81% et un gain de temps de 87%. Parmi ses partenaires OEM stratégiques, Altiris compte Hewlett-Packard, Dell et Microsoft. ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur