Altitude Telecom lance sa messagerie collaborative externalisée

Réseaux

La nouvelle solution de messagerie d’Altitude Télécom vient compléter les offres de convergences de l’opérateur d’entreprises.

Altitude Télécom ajoute une nouvelle brique à ses offres de convergence. L’opérateur spécialisé en réseaux IP vient de lancer officiellement son offre de messagerie collaborative. Accessible en mode web 2.0 depuis un simple navigateur, elle regroupe derrière une interface unique les fonctions traditionnelles d’e-mail et carnet d’adresses, enrichies d’un ensemble d’outils de collaboration en entreprise : annuaire de l’entreprise, calendrier/agenda, gestion de réservation de salles de réunion…

« Après avoir fait converger la voix fixe-mobile, il manquait la gestion du carnet d’adresse, explique Thibaud Lucas, responsable marketing d’Altitude Telecom. Quand on gère une flotte de Centrex, l’identité des abonnés est généralement la même que ceux de la messagerie. L’idée est de faire une seule base d’annuaire synchronisée entre l’ordinateur et le téléphone, d’agir sur les services de téléphonie, et d’interagir directement depuis l’interface de la messagerie. La messagerie est la brique de convergence supplémentaire de l’offre de convergence d’Altitude Télécom. ».

Pour l’heure absentes, les fonctions de messagerie instantanée et de push mail seront intégrés « rapidement », promet le responsable. Les évolutions de l’offre de messagerie collaborative sont donc amenés à se poursuivre rapidement. Notamment le «click-to-call» pour les clients bénéficiant de la convergence fixe-mobile. « Une offre standard pour répondre à toutes les demandes est plus intéressante », justifie Thibaud Lucas. Qui rappelle que des développements à la carte, sur devis, sont toujours possibles. De la personnalisation de l’interface aux couleurs de l’entreprise à l’intégration de services comme le partage de documents ou la gestion de services PABX.

Avec son offre d’externalisation des applications de communication, Altitude n’a pas peur de se frotter aux « ténors » du domaine que sont Google Apps et ses 20 millions d’utilisateurs, le tout récent IBM LotusLive iNotes et Microsoft Exchange Online. « Google inquiète les clients face aux indisponibilités de Gmail mais aussi de ne pas savoir où sont hébergées les données, justifie Thibaud Lucas. Avec Altitude Telecom, c’est clair, les donnés sont hébergées dans nos data centers et nous offrons une proximité avec le client que n’ont pas Google ou IBM. »Autrement dit, un seul interlocuteur simplifiant notamment la facturation dans le cas de services multiples (messagerie, VPN, etc.).

La messagerie collaborative est proposée à partir de 2 euros (hors taxes) mensuel par utilisateur, antivirus, antispam et 1 Go d’espace de stockage compris. Un volume qui peut évoluer vers les 2, 5 ou 50 Go sur devis, précise Thibaud Lucas.

altitudetelecom_messagerie.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur