Altran déçoit encore

Cloud

Le groupe de conseil en hautes technologies ne parvient pas à être rentable

Embourbé dans un scandale de fraude comptable, mis en examen en tant que personne morale, vidé de sa direction, Altran traverse la pire passe de son histoire. Et la situation ne va pas s’arranger avec la publication des résultats 2004 du groupe de conseil en hautes technologies. Des résultats jugés très décevants.

Altran fait état pour l’année 2004 d’un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros, soit une hausse de 6,0% par rapport à l’exercice 2003. A périmètre constant, le chiffre d’affaires est en hausse de 5,4%. Sa perte nette resort à 2,1 millions d’euros, contre une perte de 92 millions en 2003 et le résultat d’exploitation a été multiplié par près de quatre, à 58,7 millions d’euros. Mais Altran n’a pas tenu son objectif d’une marge opérationnelle d’au moins 5% au second semestre. Ce ratio s’établit à 4,3%. Or, lors de la publication, du chiffre d’affaires annuel, le 10 février, Altran avait assuré que la marge opérationnelle progresserait d’au moins 25% par rapport au niveau de 4,0% du premier semestre. “Altran montre une nouvelle fois son incapacité à contrôler ses résultats. Un tel écart entre des préliminaires et des définitifs avait été qualifié de très peu probable par la société elle-même en février dernier. Ce genre de déception n’est presque plus une surprise chez Altran”, a estimé un analyste d’un grand intermédiaire français cité par Reuters. Lors d’une conférence téléphonique, Christophe Aulnette, nouveau directeur général d’Altran, en place depuis un mois, a reconnu que la rentabilité était “insuffisante” et qu’elle devait être “redressée”. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Altran a en outre laissé entendre que les premiers mois de l’exercice en cours étaient plutôt “décevants”. Eric Albrand, directeur financier d’Altran a ajouté que les ventes du premier trimestre seraient inférieures à celles du quatrième trimestre de l’année dernière, où elles étaient de 379,2 millions d’euros, et plus proches de celles du troisième (343,1 millions). A la bouse de Paris, le titre Altran a dévissé de plus de 14% en matinée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur