Amazon Web Services : de Marseille à la Chine

Cloud
Le cloud s'installe

Amazon Web Services annonce l’ouverture d’un nouveau point de présence à Marseille et le déploiement sur une nouvelle région, la Chine.

Amazon Web Services continue de déployer et de renforcer ses ailes, aujourd’hui sur Marseille et demain en Chine.

Amazon CloudFront à Marseille

Après deux points de présence à Paris, AWS annonce l’ouverture d’un troisième point de présence, à Marseille. La connectivité concerne le sud de la France, mais également l’Afrique du Nord pour laquelle le hub marseillais est un point incontournable. Le nouveau point de présence supporte également Amazon Route 53, le service DNS (système de noms de domaine) du cybermarchand.

Par sa couverture géographique de proximité, un point de présence est destiné à optimiser la vitesse de transfert des données et à réduire les temps de latence pour les clients et utilisateurs d’Amazon qui passent de manière transparente par le service Amazon CloudFront – le service web d’Amazon destiné à la diffusion de contenu – pour accéder auw contenus et services entreposés sur AWS.

L’opérateur du cloud public dispose désormais de 49 emplacements périphériques – dont 3 en France – qui composent et optimisent son réseau mondial.

Amazon en Chine

AWS vient d’annoncer l’ouverture prochaine, début 2014, d’une nouvelle région : la Chine. Elle est destinée aux entreprises chinoises, ainsi qu’aux entreprises étrangères qui ont des clients chinois, et qui pour être plus efficaces et rapides pourront porter leurs applications sur la plateforme locale d’AWS.

Seront accessibles les services AWS Cloud services : Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS), Amazon Simple Storage Service (Amazon S3), Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), Amazon DynamoDB, Amazon ElastiCache, Amazon Elastic MapReduce (Amazon EMR), Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC), Amazon CloudWatch, A WS CloudFormation, AWS Storage Gateway, Amazon Simple Queue Service (Amazon SQS), Amazon Simple Notification Service (Amazon SNS), Auto Scaling, Elastic Load Balancing, Amazon Glacier, Amazon Simple Workflow (SWF), AWS Identity and Access Management (IAM), AWS Management Console, et AWS Premium Support.

Accords et compromis…

Pour obtenir ce service et développer sa présence en Chine, Amazon a cependant dû faire quelques concessions aux autorités et au gouvernement chinois. Elles figurent dans les MOU (Memorandum of Understanding) signés par l’opérateur avec les gouvernements de Pékin et de Ningxia, afin de couvrir l’ouest de la Chine. Le gouvernement de Ningxia a également indiqué qu’il fera appel aux services d’AWS pour ses services publics. Les accords se traduisent cependant par un service AWS en version limitée…

La Chine sera désormais la dixième région desservie par Amazon dans le monde, et la quatrième sur la zone Asie-Pacifique. Et probablement la plus surveillée, voire contrôlée, par les autorités locales. Une contrainte qui, si elle heurte notre sensibilité de citoyen, laisse indifférentes les grandes entreprises dont le but est d’étendre leur business sur l’Empire du Milieu…

Amazon CloudFront par l’image

Cloudfront-Diagram_Website_Updated

 crédit photo  © italianestro – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur